Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au pays des sumos, l’obésité est “illégale”... théoriquement




Au pays des sumos, l’obésité est  “illégale”... théoriquement
On l’appellera Taro. La cinquantaine élégante. Il y a quelques semaines, il a reçu un email lui annonçant que son tour de taille était de 86 cm. Pour un petit centimètre, il est théoriquement “hors la loi”. Car au Japon, pays des sumos et de l’obésité déifiée, une loi fixe une limite pour les hommes et les femmes. L’obésité serait illégale... en gros.
Depuis 2008, toutes les entreprises et administrations sont théoriquement tenues de mesurer le tour de taille de leurs employés de 40 ans à 74 ans lors de la visite médicale annuelle: 85 centimètres pour les messieurs, 90 pour les dames. L’objectif est de réduire le nombre croissant de diabètes, de maladies cardio-vasculaires, faire baisser le cholestérol et la pression artérielle, et au bout du compte dégonfler la facture du système de santé.
“Si on appliquait une telle loi aux Etats-Unis, il n’y aurait pas assez de prisons”, éclate de rire un Américain de passage à Tokyo, lui-même plutôt bien en chair.
“Ici c’est plutôt le genre fil à voile”, s’amuse un Européen qui avoue, un peu complexé, que depuis son installation au Japon, il aurait tendance à rentrer le ventre.
Car le Japon est bien le dernier pays auquel on penserait pour un programme anti-obésité: selon l’Organisation mondiale de la santé, les Japonais sont avec les Coréens l’un des peuples les moins gros du monde.
Pourtant, selon une étude récente du ministère de la Santé, le surpoids et l’obésité augmenteraient depuis une quinzaine d’années, particulièrement chez les hommes jeunes. En 1997, 23,3% des Japonais de 20 ans et plus étaient en surpoids, en 2007 ils étaient 30,4%.
La tendance est toutefois stable chez les femmes, un poil au-dessus de 20%.
Dans l’email, Taro a été gratifié de quelques recommandations sur l’utilité du sport, une alimentation saine, une bonne hygiène de vie, etc. Et gare s’il ne gagne pas un cran de ceinture avant la prochaine visite: à la clé, sanction ultime, il pourrait avoir à suivre des sessions de conseil.
Mais la pression est surtout sur les entreprises: l’objectif affiché en 2008 est qu’elles réduisent, sous peine d’amendes, le nombre d’employés en surpoids de 10 % en quatre ans (2012) et de 25 % en 2015.
Il semble toutefois depuis peu que “l’épreuve de la ceinture” ne soit plus le critère absolu. “Nous discutons de nouvelles normes, car un rapport a récemment démontré que le rapport entre tour de taille et maladies cardio-vasculaires n’était pas aussi évident”, confie un responsable du ministère de la Santé.
Au Japon, on ne parle plus de “gros” mais de “métabo” (dérivé de métabolisme), et c’est devenu un mot de la langue courante.
Patron d’une clinique “anti-métabo” depuis 2005 dans le quartier Shibuya de Tokyo, le docteur Hiroyuki Hayashi se frotte les mains: sa clinique chic reçoit 600 clients par mois, surtout des femmes.
“Oui, le surpoids gagne du terrain”, et selon lui ça a commencé juste après la guerre, avec l’arrivée des Américains et leurs “armes de digestion massive”: hamburgers, T-bone, une célèbre boisson gazeuse et sucrée. Et la notion du “king size”, “oomori” dans sa version nippone.
Comme par hasard c’est à Okinawa, l’île du sud du Japon qui abrite une gigantesque base américaine, qu’il y a le plus de gros.
En tout cas le Dr Hayashi n’est pas convaincu par la loi “anti-metabo”: “C’est un échec. Selon le ministère de la Santé, seulement 43,3% des 52 millions de Japonais concernés ont fait l’examen annuel, et au bout du compte 12,3% des gens ont suivi jusqu’au bout la “feuille de route médicale”.

AFP
Lundi 26 Novembre 2012

Lu 603 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs