Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au moment où l'armée lance une opération à Jisr Al-Choughour : Des manifestants appellent à la chute du régime syrien




Plus de 8.000 manifestants ont défilé vendredi après la prière dans trois localités kurdes du nord de la Syrie, appelant à défendre la liberté et à protéger les villes assiégées par l'armée, a déclaré un militant des droits de l'Homme.
Plus de 3.000 manifestants ont défilé à Qamichli, à 700 km au nord-est de Damas. Portant des drapeaux syriens, ils ont appelé à la chute du régime du président Bachar al-Assad, a précisé le militant, Hassan Berro.
Les protestataires ont également scandé des slogans en soutien à Jisr al-Choughour (nord-ouest) où une opération militaire de l'armée est en cours et à Deraa (sud), berceau de la contestation contre le régime, qui a également connu une violente répression.
Plus de 4.000 personnes ont aussi défilé à Amouda (à 20 km de Qamichli) et plus de 1.000 à Ras al-Aïn. Dans cette ville, les manifestants scandaient "Par notre âme et notre sang, nous nous sacrifierons pour Jisr al-Choughour".
Les troupes syriennes, appuyées par plusieurs dizaines de chars se sont massés à la périphérie de Jisr al-Choughour dans le nord du pays, se préparant à entrer dans cette ville proche de la frontière turque, quasiment désertée après une semaine de révolte contre le régime du président Bachar el-Assad.
Les milliers d'habitants qui ont fui en Turquie ont décrit des scènes de chaos, racontant des fusillades entre policiers syriens et des soldats qui ont fait défection plutôt que d'obéir aux ordres et tirer sur les manifestants.
La télévision d'Etat syrienne présentait vendredi l'opération à Jisr al-Choughour comme destinée à rétablir l'ordre dans la ville, où, selon les autorités, 120 policiers et membres des forces de l'ordre ont été tués la semaine dernière par des «groupes armés».
Les chars étaient postés à la périphérie de la ville, se préparant à y entrer, selon un journaliste de l'agence Associated Press accompagnant les troupes syriennes pour un déplacement organisé par le gouvernement de Damas. Il a rapporté que l'armée avait annoncé le début des opérations vendredi aux environs de 5h du matin.

AP et AFP
Samedi 11 Juin 2011

Lu 229 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs