Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au grand dam des trouble-fêtes: Le Barça a décliné une offre libyenne pour jouer au Maroc




Au grand dam des trouble-fêtes: Le Barça a décliné une offre libyenne pour jouer au Maroc
Le Barça a fait son choix et a opté pour le Maroc pour jouer son match de gala le 28 juillet courant au stade de Tanger contre le Raja de Casablanca. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que l’équipe libyenne d’Al Ahly a proposé la coquette somme de 3 millions d’euros pour pouvoir disputer un match amical contre le club catalan.
Professionnalisme oblige, les dirigeants du Barça ont tenu à honorer leurs engagements, en déclinant l’offre libyenne. Al Ahly doit attendre l’été 2013 pour pouvoir donner le ton au célébrissime club ibérique convoité un peu partout dans le monde.
La position du Barça est tout à son honneur et le public marocain doit se sentir privilégié de pouvoir voir à l’œuvre toute une armada de stars se produire sur une pelouse marocaine.
Le Barça au Maroc, c’est un évènement et ça risque de ne pas se reproduire. Alors pourquoi bouder ce plaisir en allant jusqu’à vouloir gâcher la fête sous prétexte d’un certain régionalisme qui n’a pas sa raison d’être.
En tout cas, le principal concerné, le FC Barcelone, s’est dit prêt à donner la réplique à une équipe marocaine, sans se soucier de l’adversaire. L’important pour les dirigeants catalans sont le jour et le lieu du match qui doivent rester inchangés.
De l’autre rive de la Méditerranée, chez nous s’entend, c’est toute une histoire. D’aucuns n’arrivent pas à gober que c’est le Raja à qui échoit l’honneur de pouvoir affronter le grand Barça. Mais ce que l’on s’ingénie à oublier, c’est que les Verts ont répondu favorablement aux exigences des organisateurs de ce match de gala, sauvant par là même la face d’une instance fédérale qui n’a pu former une équipe composée de joueurs évoluant dans le championnat local.
Une équipe qui ne peut en aucun cas avoir le statut d’une sélection nationale. Car même le Onze national des locaux restait sur une participation à la Coupe arabe des nations et ce n’était pas évident de convoquer les joueurs de cette équipe qui avaient besoin d’une période de repos afin de récupérer avant de reprendre les entraînements avec leurs clubs respectifs.
L’option d’une équipe nationale écartée, il fallait trouver un club de renom sur la scène nationale. Le Moghreb de Tétouan, champion du Maroc, a été contacté en premier par les organisateurs de ce match de gala, mais les deux parties ne sont pas parvenues à un terrain d’entente.
Vient le Raja à la rescousse et c’est bingo pour tout le monde. Les Verts offrent d’ailleurs toutes les garanties susceptibles de pouvoir couronner cette rencontre d’un plein succès. A commencer par le fait que ce match de gala sera le jubilé de l’enfant du club, Abdelmajid Dolmy, et là c’est le moindre geste que la famille du football marocain peut rendre à un joueur qui a tant donné au Raja et à l’équipe nationale.
Hormis cette action de reconnaissance, de tous les clubs du terroir, le Raja, du moins pour le moment, se veut le mieux placé pour croiser le fer avec le Barça. Un club qui a vu ses nouveaux dirigeants mettre le paquet pour recruter à tour de bras, sans omettre qu’il a entamé la phase de préparation à temps. L’équipe a effectué un stage de concentration en Tunisie ponctuée par deux matches tests contre Olympique El Kaf (1-1) et l’Etoile du Sahel (victoire des Verts par 1-0), en plus d’une rencontre contre l’Athletic Bilbao que les Verts ont remportée sur la marque de trois buts à un.
Et pour se mesurer au Barça, il faut avoir des matches dans les jambes, des joueurs de valeur et une certaine audace de pouvoir faire face à un géant du football mondial.


MOHAMED BOUARAB
Lundi 23 Juillet 2012

Lu 1861 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs