Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au grand dam de la Fédé, le sélectionneur national a tenu sa conférence de presse

Fakhir se disculpe à Casablanca, Bouchehati l’inculpe à Rabat




L’ex-sélectionneur de l’équipe nationale des locaux, M’Hamed Fakhir, a jugé bon de tenir, lundi à Casablanca, une conférence de presse pour expliquer sa version des faits suite à la débâcle enregistrée par cette formation lors des phases finales du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2016) qui se poursuivent actuellement au Rwanda.
Pour Fakhir qui était à la tête de cette sélection dite A’ depuis 19 mois, il n’y a pas que du négatif dans son expérience. Il a conduit l’équipe lors de douze matches dont 7 officiels et c’est au CHAN que le bateau a chaviré, sachant qu’aux éliminatoires de cette échéance continentale à Casablanca et à Tunis, ses poulains avaient montré un visage satisfaisant, prêtant à une confiance qui s’est avérée par la suite trompeuse. A ce propos, Fakhir n’a pas manqué de relever qu’un entraîneur peut commettre des fautes mais là où ça ne pardonne pas, c’est au niveau des résultats. Ces derniers n’ont pas suivi et il était d’ailleurs logique qu’il paye cash la déroute d’après Kigali.
Pour Fakhir, l’erreur réside dans le fait que le Onze national n’avait pas disputé des matches amicaux afin de bien se préparer à cette manifestation. Et de surenchérir qu’il est difficile de juger la valeur des joueurs alors qu’ils n’ont pu disputer la moindre rencontre depuis octobre, soulignant qu’un joueur prêt au mois d’octobre pourrait ne pas l’être en janvier. Au sujet des joueurs retenus pour cette compétition, et c’est à ce niveau que le sélectionneur démis a été vivement critiqué, il a tenu à justifier son choix, faisant savoir qu’avant d’arrêter la liste, il s’était rendu avec Youssef Rabeh, Rachid Housni, Mohamed Ounajem et Adil El Karouchi chez le docteur Abderrazak Hifti en vue de s’enquérir de l’état de santé desdits internationaux et savoir s’ils étaient aptes pour l’édition rwandaise. Et de préciser que le docteur Hifti avait été des plus clairs dans ses diagnostics, affirmant que les deux premiers cités, les Wydadis Rabeh et Housni, ne peuvaient participer au tournoi. Quant à Ounajem, sa blessure au mollet ne devait pas l’empêcher d’être de la partie, alors que pour Karouchi, Hifti a été agréablement surpris par la récupération rapide du Rajaoui, précisant qu’il devait être disponible après une dizaine de jours.
Il y a lieu de noter que cette entrevue avec le docteur Hifti a eu lieu le 4 janvier dernier, ce qui veut dire qu’Adil El Karouchi devrait reprendre progressivement à partir du 14 dudit mois, c’est-à-dire deux jours avant la première sortie du Onze national devant le Gabon. A ce propos toujours, M’Hamed Fakhir a déclaré que l’ambition était d’aller le plus loin possible dans ce CHAN et que l’équipe pourrait récupérer Adil El Karouchi par la suite.
Rien de cela n’a été pour que la sortie par la petite porte soit le résultat des courses. La deuxième participation de l’équipe nationale au CHAN a été un cinglant revers, beaucoup plus retentissant que le premier où l’élimination a été au stade des quarts de finale.
Au moment où M’Hamed Fakhir s’expliquait devant la presse, le président de la commission des sélections nationales, Noureddine Bouchehati, présentait son rapport à l’occasion de la réunion, tenue lundi, du comité directeur de la FRMF, rapporte le site officiel de la Fédération Royale marocaine de football. Aucune information à ce sujet n’a été divulguée mais ce qui est sûr, c’est que Noureddine Bouchehati n’a pas ménagé M’Hamed Fakhir comme, auparavant, il n’avait pas été tendre dans son rapport avec Badou Zaki après le match contre Sao Tomé comptant pour les éliminatoires de la CAN 2017.
Il convient de signaler en dernier lieu que la réunion du comité directeur de la FRMF avait pour objectif de préparer la tenue de l’assemblée générale de l’appareil fédéral programmée le 9 courant à partir de 18 heures à Skhirat.

Mohamed Bouarab
Mercredi 3 Février 2016

Lu 1126 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs