Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au coin de l’absurde : Comme une lettre à la poste




Au coin de l’absurde : Comme une lettre à la poste
Mardi dernier vers les coups de 10h30, deux citoyennes lambda se présentent à la «Poste» (sise la Colline à Mohammadia) pour un envoi recommandé et achats de timbres poste. Elles se voient refuser l’accès de l’enceinte publique par le gardien du « temple » qui leur signifie que le personnel en dépit de sa présence aux différents guichets ne travaille pas ce jour.
 A la question du pourquoi de la chose, la réponse, tenant du burlesque le plus absolu, gicle toute effrontée : « Il y a un changement de directeur ». Serviable comme pas deux, le préposé à la sécurité va même jusqu’à leur ajouter, qu’il serait vain de tenter de chercher ses timbres-poste auprès des autres agences de la ville, le black-out étant de rigueur pour tout le monde.  
Les bonnes dames tenteront tout de même le coup, du côté de l’agence de la gare mais, constateront à leurs dépens, preuve par portes closes, qu’à la Poste ici-bled on ne badine guère dès lors que l’on se met au  service du public. C’est qu’on rénove à Barid Al Maghrib… on rénove.  Eh oui, le bâtiment colonial se refait une beauté, mais jusqu’à quand, au regard du temps que ça a déjà pris.
Chemin faisant, un citoyen leur confirmera que la chanson de «la passation de pouvoir» devenue tube de l’été à Fédala, avait été reprise en chœur en ce jour par  les braves postiers de la ville.
Pour nos deux citadines, cela fait deux jours de perdues puisque le lendemain, fête nationale oblige, étant un jour férié. Quant au nouveau dirlo tout juste arrivé il a, comme qui dirait, bien du pain sur la planche car celui dont il a hérité est quelque peu roussi voire même empoisonné tel le fameux cadeau.
Pan sur le nez pour celui qui prétendait que le postier était une espèce en voie de disparition. Il sévit, qu’on vous dit, il sévit toujours.

Mohamed Jaouad Kanabi
Jeudi 15 Août 2013

Lu 933 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs