Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au Théâtre Royal de Marrakech : La Cité ocre accueille «Slam Wa Angham»




Au Théâtre Royal de Marrakech : La Cité ocre accueille «Slam Wa Angham»
Plus de 20 artistes connus ou inconnus se donnent rendez-vous du 26 au 27 novembre prochain à Marrakech, à l’occasion du premier Festival mettant en valeur le patrimoine poétique et musical marocain, «Slam Wa Angham».
Installé au Théâtre Royal de Marrakech, ce nouveau rendez-vous offre l’occasion aux populations de la région de Tensift El Haouz d’apprécier d’excellents  textes et chansons présentés par des Slameurs et chanteurs marocains, jusque là encore inconnus du public.
Une quarantaine de concerts figurent au programme de cet événement auquel participeront plusieurs «artistes, stars reconnues ou jeunes talents, qui viendront pour la plupart présenter pour la première fois leur œuvre sur la scène du Théâtre Royal de la ville ocre», souligne Fouad Khairi, initiateur de cette manifestation culturelle et artistique. Laquelle entend être le reflet du bouillonnement et de la créativité de la scène «spoken word» marocaine.
Ce dernier  entend faire de «Slam Wa Angham» le rendez-vous incontournable des musiques actuelles  «Made in Morocco». Grâce à une programmation riche et variée, reflétant la richesse du patrimoine musical national. Une programmation à même de «transformer la cité ocre en un véritable espace de fête et d’ambiance, avec des scènes ouvertes où chacun pourra y monter», promet-il.
La démarche de ce Festival s’inscrit «dans l’héritage poétique et musical des maîtres précurseurs de cet art comme Grand corps malade, Abd al Malik ou Sidi Kaddour Al Alami ou Mohamed Ben Sghir. Ou encore de Haj Thami L’Harouchi et de Ba Allal El Hannafi», précise l’équipe d’organisation dans une note.
Le moins qu’on l’on puisse dire, c’est que les promoteurs de ce nouveau rendez-vous ne manquent pas d’ambitions. En effet, ils entendent «chaque année proposer un maximum de représentations et une pléiade d’artistes, garantir la présence de têtes d’affiche médiatiques, connues et reconnues sur la scène marocaine, permettre la découverte et la consécration de jeunes artistes, offrir une programmation pour un très large public, créer un lieu de rencontres entre les talents de demain et les professionnels du spectacle», soulignent-ils.
Afin d’encourager la créativité artistique et musicale, les organisateurs prévoient un concours de découverte des jeunes talents dans les catégories slam, rap/hip hop et fusion. Les lauréats de ce concours, ouvert aux jeunes âgés entre 15 et 30 ans et formant un groupe dans les catégories sélectionnées, bénéficieront de l’enregistrement d’un clip et d’un coup de pouce à même d’accompagner l’éclosion de leur carrière.
Dans un tout autre registre, les jeunes seront invités à prendre part aux discussions visant à encourager l’intégration de l’expression libre, la poésie, l’écoute et l’échange dans la vie publique du citoyen marocain, dans un «Café Slam» ouvert dans l’enceinte même du Théâtre.
Enfin, un hommage sera rendu à de grands poètes et interprètes au cours de cette première édition qui promet d’excellents moments de détente.

ALAIN BOUITHY
Vendredi 29 Octobre 2010

Lu 909 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs