Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Attentat suicide dans le nord afghan

Vers un dialogue avec les talibans d'ici fin février




Trois soldats afghans ont été tués et 8 autres blessés lundi matin dans un attentat suicide des talibans contre le minibus qui les transportait près de Mazar-i-Sharif, grande ville du nord de l'Afghanistan d'ordinaire relativement stable, a-t-on appris auprès des autorités.
 Le kamikaze, qui était à pied, "s'est précipité contre le minibus qui transportait des soldats de l'armée afghane, dans le district de Dehdadi", dans l'agglomération de Mazar, a déclaré Abdul Razaq Qaderi, le chef adjoint de la police de la province de Balkh, dont Mazar-i-Sharif est le chef-lieu.
 "Trois soldats ont été tués et 8 autres blessés", a précisé le ministère de la Défense dans un communiqué. Le porte-parole du gouverneur a confirmé ce bilan.
 "L'explosion a été très violente. Tous les bâtiments ont tremblé", a raconté Habibullah, un habitant de Dehdadi, joint par l'AFP.
 Les rebelles talibans, qui mènent une très violente offensive hivernale dans tout l'Afghanistan, ont revendiqué l'attaque par la voix de leur porte-parole habituel, Zabiullah Moudjahid.
 Les forces armées et la police afghanes sont les cibles privilégiées des insurgés qui les qualifient de "larbins" des "envahisseurs" américains. Il y a tout juste une semaine, 20 policiers ont ainsi péri dans un attentat suicide contre leur base à Kaboul.
 L'attentat de lundi matin survient au surlendemain d'une nouvelle conférence quadripartite qui a réuni Chinois, Américains, Pakistanais et Afghans à Islamabad pour tenter de relancer les pourparlers de paix directs entre Kaboul et les talibans.
 A l'issue de la réunion, les participants ont dit "s'attendre" à ce que le dialogue reprenne d'ici la fin du mois.
 Un premier contact direct avait eu lieu l'été dernier au Pakistan, le parrain historique des talibans, mais un second round avait été reporté sine die après l'annonce de la mort du mollah Omar, figure historique du mouvement taliban.
 Lors de ce troisième round, auquel les talibans n'ont pas participé, les représentants des quatre pays ont adopté une "feuille de route" destinée à définir le cadre de ces futures négociations entre le gouvernement afghan et les insurgés.
 Les représentants de la Chine, des Etats-Unis, du Pakistan et de l'Afghanistan "sont convenus de poursuivre leurs efforts en vue de fixer une date à laquelle reprendront les pourparlers de paix directs entre le gouvernement afghan et les factions talibanes", explique le communiqué final.
La prochaine réunion quadripartite doit pour sa part avoir lieu le 23 février à Kaboul.

Mardi 9 Février 2016

Lu 244 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs