Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Attentat suicide à la frontière entre l'Irak et l'Arabie Saoudite




Attentat suicide à la frontière entre l'Irak et l'Arabie Saoudite
Deux gardes-frontières saoudiens ont été tués lundi dans un attentat suicide à la frontière avec l'Irak où deux "terroristes" ont également péri, a annoncé le ministère de l'Intérieur.
L'attentat suicide et un accrochage armé entre des "terroristes" et des gardes-frontières ont eu lieu dans la région de Arar, à la frontière avec l'Irak, a ajouté un porte-parole du ministère dans un communiqué.
Cité par l'agence officielle Spa, il a précisé qu'"une patrouille des gardes-frontières au poste Souif, dans la région d'Arar, avait essuyé des tirs lundi à 04H30 (01H30 GMT) de la part d'éléments terroristes".
Les gardes-frontières ont "répliqué et assiégé les assaillants, tuant l'un d'entre eux".
"Un terroriste a alors actionné sa ceinture d'explosifs, se donnant la mort, tuant deux agents de sécurité et blessant un troisième", a encore dit le porte-parole, indiquant qu'une enquête était en cours.
Il n'a pas précisé d'où venaient les assaillants, ni leur nombre. La frontière saoudo-irakienne est longue de quelque 800 km.
Début juillet, trois obus s'étaient abattus sur la région d'Arar sans faire de victime, alors que Ryad avait annoncé des mesures pour préserver la sécurité du royaume face à l'offensive jihadiste en Irak.
Les attaques armées se sont multipliées dans le royaume, qui participe depuis septembre à la coalition internationale conduite par les Etats-Unis et qui mène des raids contre les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie.
Le 11 décembre, les autorités saoudiennes avaient annoncé que trois suspects, arrêtés pour une attaque ayant blessé un ressortissant danois le 22 novembre, étaient des partisans de l'EI, un groupe déclaré "terroriste" par Ryad.
Le ministère de l'Intérieur avait en outre attribué à d'anciens prisonniers liés à l'EI l'attaque ayant fait sept morts le 3 novembre à Al-Dalwa (est) lors du deuil de l'Achoura, la plus importante célébration du calendrier chiite.
La quasi-totalité des actes "terroristes" en Arabie étaient auparavant attribuées par les autorités à Al-Qaïda, rendu responsable de la vague d'attentats qui avaient ensanglanté le royaume entre 2003 et 2006.
Dans un court message audio qui lui est attribué et mis en ligne début décembre, le chef de l'EI Abou Bakr Al-Baghdadi, a dit à l'adresse des Saoudiens: "Comme vous avez la tête du serpent et la source du mal, n'oubliez pas d'aiguiser vos épées". Les dirigeants saoudiens "ne seront plus en sécurité ou en paix", a-t-il menacé.
Le 7 décembre, les autorités saoudiennes avaient annoncé l'arrestation de 135 suspects, dont 26 étrangers, liés à des affaires de "terrorisme".
Une semaine après l'attaque contre le Danois, un Canadien a été poignardé dans un centre commercial de l'est du royaume saoudien. Il a été blessé.
En octobre, un Américain avait été tué par balle et un autre blessé dans l'est de Ryad, lors d'une agression liée à un "conflit de travail", selon les autorités.
L'Arabie, majoritairement sunnite et le berceau du wahhabisme, version rigoriste de l'islam, a publié en février un décret royal prévoyant jusqu'à 20 ans de prison pour participation à des combats à l'étranger et appartenance à des "groupes terroristes".

Mardi 6 Janvier 2015

Lu 905 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs