Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Attentat contre le Congrès américain : Amine El Khalifi ne conteste pas sa détention




Attentat contre le Congrès américain : Amine El Khalifi ne conteste pas sa détention
Amine El Khalifi, le Marocain poursuivi pour avoir voulu perpétrer un attentat contre le Congrès américain, a comparu mercredi devant un tribunal de Virginie (Est) où il a renoncé à contester son maintien en détention, a constaté l'AFP.
Vêtu d'une combinaison verte marquée du terme "prisonnier" dans le dos, le Marocain de 29 ans, qui portait une barbe à l'audience, a été maintenu en détention. Il a été arrêté vendredi dernier à Washington près du Capitole, siège du Congrès, avec une bombe qu'il croyait prête à exploser mais qui avait été désamorcée par les agents du FBI qui le filaient depuis un an. Il a été inculpé de "tentative d'utilisation d'arme de destruction massive contre une propriété des Etats-Unis". Il encourt la prison à perpétuité. Lors d'une courte audience à Alexandria (Virginie), il a répondu simplement "oui" par deux fois quand le juge lui demandait s'il avait compris la "nature grave des accusations" portées contre lui et s'il renonçait à ses droits à contester sa détention.
Le juge Anderson a alors déclaré qu'"en raison de la gravité des charges et son statut au regard de l'immigration", il requérait "le maintien en détention" du Marocain.
De source proche du procureur, on indiquait que M. El Khalifi serait renvoyé devant un grand jury qui l'inculperait formellement d'ici une "trentaine de jours ouvrables". Il vivait illégalement aux Etats-Unis depuis 1999, quand son visa tourisme avait expiré, selon des documents judiciaires.
Le juge John Anderson a alors déclaré qu'"en raison de la gravité des charges et son statut au regard de l'immigration", il ordonnait "le maintien en détention" du Marocain.
Cet habitant d'Alexandria était sous filature du FBI depuis janvier 2011. A cette date, une "source confidentielle" l'avait signalé aux autorités pour avoir dit, lors d'une réunion avec d'autres personnes en Virginie, que "le groupe devait se préparer à la guerre", selon un document signé d'un agent du FBI.  Un agent du FBI sous couverture, qui s'était présenté à lui comme "Yusuf", un membre d'un groupe armé extrémiste, lui avait fourni un pistolet automatique MAC-10 qui ne fonctionnait pas, ainsi qu'une veste contenant plusieurs éléments d'une bombe mais qui étaient désamorcés, selon ce document. M. El Khalifi, qui habitait Alexandria, près de Washington, lui aurait confié à plusieurs reprises, son "désir de mener une opération dans laquelle il utiliserait une arme et tuerait des gens face à face". Il aurait déclaré qu'il "serait heureux de tuer 30 personnes" et qu'il visait des installations militaires, une synagogue ou encore un restaurant fréquenté par des responsables militaires.
Le 15 janvier 2012, il aurait indiqué qu'il voulait finalement s'en prendre au Capitole à la date du 17 février. Il se serait ensuite rendu plusieurs fois en repérage dans le bâtiment du parlement, aurait fait un essai d'explosion dans une carrière avant de demander "une bombe plus puissante pour faire plus de dégâts" et réitéré son "intention de mourir dans l'attentat".
Il a été arrêté le 17 février vers 12H00 (17H00 GMT) dans un parking non loin du Capitole, alors qu'il se dirigeait tout seul, muni d'une bombe et de l'arme automatique qu'il croyait en état de fonctionner, vers le Congrès "où il avait l'intention de tuer des gens et de faire exploser la bombe", selon ce document.

AFP
Vendredi 24 Février 2012

Lu 470 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs