Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Attentat à la voiture piégée contre la garde civile espagnole

L’attaque contre une caserne de la Guardia civil à Burgos a fait une soixantaine de blessés




Attentat à la voiture piégée contre la garde civile espagnole
Une voiture piégée a explosé dans la nuit de mardi à mercredi près d’une caserne de la Guardia civil à Burgos, dans le nord de l’Espagne, faisant une soixantaine de blessés, selon le ministère de l’Intérieur, qui accuse l’organisation séparatiste basque ETA.
Environ 120 personnes, dont un tiers d’enfants, se trouvaient dans la caserne et les immeubles alentour quand la bombe a explosé, à 4h du matin (02H00 GMT). Trente-huit personnes ont été hospitalisées, essentiellement pour des blessures causées par des éclats de verre, mais toutes sont sorties dans la journée.La façade defatah.
l’immeuble de 13 étages a été éventrée par la déflagration. Nombre d’autres bâtisses du quartier ont vu leurs fenêtres et certains de leurs murs voler en éclats. L’explosion a creusé un cratère qui s’est rapidement rempli d’eau venue des canalisations arrachées.
“La fourgonnette utilisée pour cet attentat a été déplacée de quelque 70 mètres, ce qui donne une idée de la puissance de l’explosion”, a souligné le ministre de l’Intérieur, Alfredo Perez Rubalcaba, qui s’est rendu sur place. Le véhicule équipé de fausses plaques d’immatriculation a probablement été volé en France, selon lui. D’après des enquêteurs cités par les médias espagnols, la bombe utilisée contenait jusqu’à 200kg d’explosifs.
“L’attentat avait pour but de faire des victimes. Quarante-et-un garçons et filles qui dormaient auraient tout simplement pu être tués”, a affirmé M. Rubalcaba. “Il n’était pas seulement dirigé contre ceux qui travaillent à la Garde civile, ce qui est déjà détestable en soi, mais il visait aussi leurs familles, ce qui lui donne un caractère encore plus odieux.”
L’attentat montre, a-t-il ajouté, qu’ETA n’est pas seulement un groupe “de meurtriers et de sauvages mais aussi de fous. Cela ne les rend pas plus forts mais cela les rend plus dangereux”.
Le gouvernement est déterminé à vaincre les séparatistes depuis qu’ETA a mis fin à un cessez-le-feu avec un attentat qui a fait deux morts à l’aéroport Barajas de Madrid.
La police a dit n’avoir reçu aucun avertissement par téléphone mercredi, contrairement à l’habitude de l’organisation clandestine qui permet ainsi d’évacuer les lieux, mais l’Intérieur affirme que c’est parfois le cas quand ETA s’en prend à la Garde civile. Pour les autorités, l’attentat porte donc la marque d’Euskadi Ta Askatasuna (ETA, Pays basque et Liberté, Ndlr).
Ancienne capitale du royaume, Burgos est une cité historique qui attire de très nombreux touristes.
Le 19 juin dernier, un engin dissimulé sous une voiture explosait à Arrigorriaga près du port basque de Bilbao, tuant un policier espagnol qui enquêtait sur le groupe séparatiste. Le dernier attentat en date attribué à l’organisation clandestine remonte au 10 juillet et avait causé d’importants dégâts à des locaux du Parti socialiste du Premier ministre espagnol José Luis Rodriguez Zapatero à Durango, à une quarantaine de kilomètres à l’est de la ville portuaire basque de Bilbao.

AP
Samedi 1 Août 2009

Lu 204 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs