Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Attaque miltaire au Sinai : L’Egypte arrête six «terroristes» présumés




Attaque miltaire au Sinai : L’Egypte arrête six «terroristes» présumés
Six «terroristes» présumés ont été arrêtés dans le Sinaï égyptien lors d’une opération de ratissage de l’armée, qui a suivi l’attaque dans laquelle 16 gardes-frontières égyptiens ont trouvé la mort, ont indiqué vendredi des sources militaire et de sécurité.
Les «six éléments terroristes» ont été arrêtés «lors de patrouilles conjointes (de l’armée et) de la police dans le cadre de la poursuite des descentes contre les foyers de criminels dans le gouvernorat du Nord-Sinaï», a rapporté une source militaire citée par l’agence officielle Mena.
Une source de sécurité a de son côté affirmé à l’AFP que les six hommes étaient connus pour être des fondamentalistes et qu’ils étaient soupçonnés d’appartenir à un groupe jihadiste.
L’armée égyptienne s’est déployée dans la péninsule du Sinaï, avec l’accord d’Israël, pour mater les attaques meurtrières des groupes islamistes extrémistes après l’attaque qui a tué 16 gardes-frontières égyptiens dimanche.
Toutefois, dans la nuit de jeudi à vendredi, des inconnus ont tiré sur un barrage situé près de la ville d’Al-Arich, sans faire de blessés, selon une source de sécurité.
Dans la matinée de vendredi, le calme régnait à Al-Arich et ses environs, a constaté un journaliste de l’AFP.
Dans la ville où des véhicules blindés ont pris position, un char de l’armée était positionné derrière des sacs de sable peints aux couleurs du drapeau égyptien et sur lesquels était écrit «la victoire ou la mort».
L’attaque de dimanche a choqué l’Egypte et amené le président Mohamed Morsi à limoger le chef du renseignement et deux généraux.
Israël a donné jeudi soir son feu vert à l’Egypte pour le déploiement d’hélicoptères de combat afin de lutter contre les groupes islamistes présumés dans le Sinaï, frontalier de l’Etat hébreu, selon un responsable israélien.
L’armée égyptienne n’est que très faiblement présente dans le Sinaï en raison de la démilitarisation de ce secteur, prévue par les accords de paix avec Israël. 

AFP
Samedi 11 Août 2012

Lu 245 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs