Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Assurer une main-d'œuvre qualifiée dans l’industrie automobile à Kénitra




Le Centre de formation professionnelle dans les métiers de l'automobile, dont les travaux de construction ont été lancés par le Souverain récemment au quartier Bir Rami Est à Kénitra, vise à assurer une main d’œuvre qualifiée dans le domaine de l’industrie automobile, a souligné la présidente du pôle communication et développement institutionnel à la Fondation Mohammed V pour la solidarité, Sanae Dardikh.
Dans une déclaration à la presse, Mme Dardikh a indiqué que ce projet vient conforter la politique solidaire menée par la Fondation Mohammed V pour la solidarité sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI au profit des jeunes, à travers des programmes de formation qualifiante visant l’insertion professionnelle de cette frange de la population dans les métiers d'avenir.
Le Centre de Kénitra ambitionne également d’accompagner la demande sur les ressources humaines qualifiées que générera l’implantation prochaine d’unités d’industrie automobile dans la région, a-t-elle ajouté.
Mme Dardikh a, par ailleurs, relevé que ce centre dispensera aux jeunes stagiaires une formation professionnelle dans plusieurs filières de l'industrie automobile, notamment la fabrication mécanique, l’électromécanique et le montage-assemblage.
Pour sa part, Souad Boulouiz, responsable de projets à la Fondation Mohammed V pour la Solidarité a indiqué que ce centre se veut un espace modèle pour la formation et la qualification des jeunes de la région dans les métiers d’avenir. Ce projet, qui nécessitera une enveloppe budgétaire de 35 millions de dirhams (MDH), est financé dans le cadre d’un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, le Conseil provincial et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), a précisé Mme Boulouiz dans une déclaration à la presse à cette occasion. D’une capacité de 1.767 places pédagogiques, ce centre permettra l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, la formation de compétences qualifiées capables de répondre à la demande en ressources humaines dans le secteur de l’industrie automobile, particulièrement les spécialités de l’industrie mécanique, l’électromécanique, le montage-assemblage, la confection des housses et coiffes pour véhicules ainsi que la technologie automobile, a-t-elle ajouté.

 

Jeudi 16 Juin 2016

Lu 419 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs