Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Assises régionales pour l'emploi dans la région de Rabat-Salé-Kénitra




Les Assises régionales pour l'emploi dans la région de Rabat-Salé-Kénitra se sont tenues, récemment à Rabat, sous le thème "Pour un dispositif régional intégré de promotion de l’emploi". Ces assises qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de l’approche territoriale participative dans la gestion d'un système régional intégré pour l’emploi visent à élaborer un système régional intégré de promotion de l’emploi aussi bien l'emploi rémunéré que l’auto-emploi, à améliorer l’employabilité à travers la formation qualificative et à soutenir la mobilité des chercheurs d’emploi dans la région pour profiter de l’intermédiation et l’insertion.
Organisées à l’initiative du Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra en partenariat avec le ministère de l’Emploi et des Affaires sociales et l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), ces Assises s’assignent également pour objectif le soutien de l’auto-emploi en vue de créer des microprojets et l’appui du tissu associatif et des coopératives en perspective de la création d’opportunité d’emploi.
Intervenant à cette occasion, le président de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal, a énuméré les différents enjeux auxquels font face les conseils régionaux afin de s'acquitter de leurs missions dans les domaines du développement économique, de la promotion des investissements et de la dynamique économique, de l'emploi et de la formation professionnelle, des secteurs qui requièrent l'intervention de l'ensemble des acteurs, dont le secteur privé, les institutions étatiques, les acteurs économiques et la société civile, considérant que la région constitue l'espace idoine pour la réalisation de la transversalité entre les différentes politiques sectorielles. Pour sa part, le DG de l'Agence nationale pour la promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC), Anas Doukkali, a relevé que les agences sont désormais des partenaires des régions dans la mise en œuvre des nouvelles missions qui leur incombent en matière de promotion de l'emploi, notant que des plans régionaux complémentaires seront mis en place en vue de qualifier les jeunes non diplômés.
Revenant sur les efforts déployés en vue de soutenir les agences régionales de promotion de l'emploi, M. Doukkali a indiqué que les besoins exprimés par certaines sociétés en matière d'emploi au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra ont atteint 23.000, dont 68 % concernent notamment les nouvelles technologies, l'offshoring, et les services.
Par ailleurs, un mémorandum d'entente a été signé lors de cette rencontre entre le Conseil de la région et l'ANAPEC visant la promotion de l'emploi dans la région. Au menu de ces assises figuraient également deux tables rondes qui ont été marquées par la participation de plusieurs experts, chercheurs, acteurs économiques et sociaux de la région. La première portait sur "Le diagnostic territorial participatif", tandis que la seconde concernait "Les mesures d'incitation à l'emploi et à la gouvernance".

Samedi 18 Juin 2016

Lu 480 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs