Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Asseoir une véritable révision du système économique actuel

Le Maroc appelé à diversifier davantage ses partenaires commerciaux




Le Maroc est appelé à diversifier davantage ses partenaires commerciaux, tout en pariant sur l'intégration régionale, a estimé, mercredi à Rabat, Rachid Bouhia, expert auprès de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) à Genève.
M. Bouhia qui présentait le rapport annuel de la CNUCED sur le commerce et le développement, intitulé "La transformation structurelle au service d'une croissance inclusive et soutenable", a tenu à saluer la stratégie du Maroc en matière d’attraction d’investissements étrangers dans le but de dynamiser son industrie, rapporte la MAP. L'économiste a souligné que ce rapport, qui évalue la conjoncture économique mondiale, préconise d’ailleurs le développement d’investissements internationaux pour dynamiser l’industrie des pays, notamment ceux en développement.
En effet, pour bénéficier de l’apport de ces investissements étrangers, notamment dans le domaine industriel, "le Maroc doit veiller à ce qu’il puisse développer sa propre industrie", a estimé l’économiste.
Et de poursuivre que ces investissements devraient également permettre à de nouvelles entreprises marocaines d’émerger afin de pouvoir garantir plus d’opportunités d’emploi et de meilleures conditions de vie en faveur des citoyens.
Pour les pays de l’Afrique du Nord, le rapport dresse des difficultés d’industrialisation et propose des pistes pour la redynamiser et en faire un moteur de croissance, a fait savoir le responsable. "Le nouveau rapport observe, par ailleurs, que la croissance économique mondiale est toujours molle et le commerce international a diminué ces dernières années", a relevé l'expert.
Pour pallier ces problèmes, M. Bouhia a appelé à asseoir "une véritable révision profonde du système économique actuel et à encourager des politiques macro-économiques plus rigoureuses, tout en ayant recours à la régulation financière".
Organisme des Nations unies chargé d'assurer le traitement intégré du commerce et du développement et des questions associées dans les domaines du financement, de la technologie, de l’investissement et du développement durable, la CNUCED aide les pays en développement à faire face aux inconvénients potentiels d’une plus grande intégration dans l’économie mondiale, en menant des activités de recherche et d’analyse, de formation de consensus et de coopération technique.

Vendredi 23 Septembre 2016

Lu 549 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | Le temps d’une campagne | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs





Publicité

Pour vos Publicités sur le site
contactez admin@libe.ma