Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Assemblée générale de l’ONU : Les déclarations tonitruantes de Kadhafi




Le Président américain Barack Obama a prononcé son premier discours à la tribune des Nations unies depuis sa prise de fonction. Il a sollicité l'aide de ses homologues pour faire face aux défis de la planète et plaidé le multilatéralisme. Le dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, qui, en 40 ans de pouvoir, prenait également la parole pour la première fois devant l’Assemblée générale de l’ONU, a stigmatisé les grandes puissances ainsi que les membres permanents du Conseil de sécurité. Brandissant la charte des Nations unies, Kadhafi a fustigé le fonctionnement de l’ONU. Dans le collimateur du guide de la révolution libyenne, le Conseil de sécurité et en particulier, les membres permanents de ce Conseil qui disposent d’un droit de veto. « Qui les a désignés ? Pourquoi eux ? », a lancé le colonel Kadhafi. Pour lui, ce Conseil de sécurité n’est absolument pas représentatif. « Ce n’est pas un Conseil de sécurité, c’est un Conseil de terreur », s'est-il offusqué.  Le colonel Kadhafi souhaite que les prérogatives du Conseil de sécurité soient transférées à l’Assemblée générale que préside cette année un diplomate libyen, Ali Treki. Toujours aussi provocateur, le colonel Kadhafi a comparé les Nations unies à Hyde Park, le célèbre parc londonien où s’expriment toutes les opinions y compris les plus originales. « Vous êtes ici comme à Hyde Park. Vous parlez et vous partez », a-t-il dit.  Au cours d'un discours fleuve de plus d'une heure et demi, Mouammar Kadhafi a évoqué toute une série de sujets, de l'assassinat du Président américain John Fitzgerald Kennedy à l'invasion américaine de la Grenade en 1983 en passant par l'accès gratuit aux médicaments pour tous les enfants du monde.
Il n'a en revanche pas fait mention de la libération le mois dernier par la justice écossaise de l'ancien agent libyen Abdel Basset al Megrahi, seul condamné dans l'enquête sur l'attentat de Lockerbie en 1988.
Nombre de délégués ont quitté la salle durant le discours, provoquant l'agacement du leader libyen.
"S'il vous plaît, puis-je avoir votre attention. Vous êtes tous fatigués, sous l'effet du décalage horaire (...) Vous êtes fatigués, vous êtes tous endormis", a-t-il lancé à l'assistance clairsemée.
Il a par ailleurs rendu hommage au Président Barack Obama, dont l'élection représente à ses yeux "le début d'un changement" par rapport à la politique menée par ses prédécesseurs qui ont, a-t-il dit, terrorisé sa région. Revêtu d'une tenue traditionnelle de couleur marron, une broche noire aux contours de l'Afrique accrochée à sa poitrine, il a aussi déclaré que l'Afrique méritait des compensations d'un montant de 7.700 milliards de dollars pour les dommages subis durant la période coloniale. Sans surprise, le colonel Kadhafi a également critiqué la justice internationale et, en particulier la CPI, la Cour pénale internationale: « Il est facile d’envoyer Charles Taylor et Hissène Habré à La Haye. Et pourquoi pas ceux qui sont responsables de la guerre en Irak ? ». Le colonel Kadhafi a également suggéré que le siège des Nations unies soit transféré ailleurs : « Pourquoi pas Syrte ? ». 

AFP
Vendredi 25 Septembre 2009

Lu 412 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs