Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Assemblée de la FRMC : Approbation de l'amendement du statut et restructuration des activités




Assemblée de la FRMC : Approbation de l'amendement du statut et restructuration des activités
La Fédération Royale marocaine de cyclisme (FRMC) a tenu samedi à Rabat une assemblée générale extraordinaire au cours de laquelle il a été procédé à l'approbation de l'amendement du statut et de la restructuration des activités de la Fédération.
Lors de cette assemblée, qui a réuni 82 clubs, l'accent a été mis sur la nécessité de garantir une large représentativité du cyclisme féminin au sein des instances fédérales et de restructurer certains secteurs d'activité de la Fédération, notamment le BMX, le cyclocross et le Vélo Tout Terrain pour les mettre au diapason de l'évolution de cette discipline au niveau international, indique dimanche un communiqué de la FRMC.
Intervenant à cette occasion, le président de la FRMC, M. Mohamed Belmahi, a mis en avant l'importance de la formation afin de consolider le rayonnement de cette discipline et répondre aux aspirations des clubs.
Le retard en matière de formation entre "le cyclisme national et nos concurrents est croissant", a-t-il déploré, ajoutant que la majorité des clubs locaux sont dans l'incapacité de prétendre aux épreuves de haut niveau, à l'exception de certains représentant l'axe Casablanca-Kénitra.
Il a expliqué cette situation par la difficulté rencontrée par certains clubs qui n'arrivent pas, faute de moyens, à se doter d'équipements et de matériels nécessaires.
Après avoir mis en exergue les performances enregistrées par les coureurs marocains, qui se sont illustrés dans différentes compétitions internationales notamment lors des 30èmes Jeux olympiques-2012 de Londres (12 juillet - 27 septembre) et des derniers championnats du monde disputés en septembre dernier à Valkenburg (Pays-Bas), le responsable fédéral a souligné l'"impérieuse" nécessité de construire un Vélodrome pour la formation des coureurs marocains, le but étant de contribuer à la promotion de ce sport au niveau national.

MAP
Mercredi 7 Novembre 2012

Lu 235 fois


1.Posté par Mohamed le 11/11/2012 16:51
Sur les 82 Club, seulement 12 ont voté , les autres club ont été exlue , bravo !!!
on a appliqué les nouveaux statuts avant de les voter! ça c est la démocratie de la FRMC!

2.Posté par aouad ali le 11/11/2012 21:39
Nous avons du nouveau dans l'actualité du cyclisme national et plus précisément au sein de la fédération royale marocaine du cyclisme.
Les membres du bureau que nous connaissons d'ores et déjà depuis une bonne décennie, viennent d'établir leur nouveau statut. Ce dernier rebute bon nombre de clubs du royaume ,du fait de sa partialité.
Ce cartel que forment les quatre ou cinq membres que nous connaissons bien avec, à leur tête, le président BELMAHI, fait main-basse sur le cyclisme national.

Ce nouveau statut réserve les droits de vote à ce cartel que nous avons cité plus haut et exclut tous les clubs du royaume C est alors que nous nous demandons :Pourquoi la fédération marocaine de cyclisme ne comprend t elle que des membres de casablanca?
Les autres villes du Maroc ne comptent elles pas quand il s agit de cyclisme?

3.Posté par aouad ali le 11/11/2012 21:46
La Fédération Royale Marocaine de Cyclisme vient de mettre en ligne et d’envoyer aux clubs son projet de statut, un statut qui sera mis au vote des clubs affiliés à la FRMC lors de l’assemblée générale extraordinaire prévue le 03 Novembre à l’institut Moulay Rachid à Salé. Ce statut qui devrait normalement répondre aux directives de la nouvelle loi d’EPS, a été malheureusement taillé sur mesure pour assurer « la continuité » au sein du bureau fédéral et concrétiser la marginalisation de régions entières déjà victimes de la position géographique lointaine qui leur pose des problèmes majeurs, financiers en premier lieu.
A titre d’exemple, l’article 14 de ce fameux statut réglementant les voix de vote offre une voix à chaque club qui réunit un ensemble de conditions dont notamment la participation à 20 courses nationales de cyclisme durant une saison ! sachant que la plupart de ces courses sont organisées dans l’axe Kenitra-Al Jadida, les clubs appartenant à des villes loin géographiquement de cet axe se voient systématiquement privés de ce droit de vote car ils ne peuvent en aucun cas faire autant de déplacement lors d’une seule saison ; ça nécessiterait un budget énorme qu’aucune association marocaine de cyclisme ne peut préparer. Ainsi, contrairement à la volonté royale et à la régionalisation étendue que le Maroc cherche à instaurer, notre fédération fait l’impossible pour concentrer le cyclisme national dans le centre du pays.
D’autre part, on peut lire entre les lignes de statut une nette volonté d’exclure le vélo tout terrain, une discipline qui représente désormais l’avenir du vélo dans le monde, mais que notre fédération nationale tente d’étouffer en évitant de citer dans son statut le nom de sa commission nationale créée il y a un peu plus d’un an. La commission de VTT a depuis 12 mois réalisé d’importants résultats dans le domaine de l’épanouissement de sport au Maroc, et même honorer le royaume à l’échelle nationale malgré que la FRMC n’a mis à sa disposition aucun centime (Contrairement à des dizaines de millions gaspillés pour une 35ème place dans la course cycliste des JO).
L’article 18 de ce statut est lui aussi une honte pour le sport national ; Le président de la fédération se donne le monopole des décisions et pourrait faire ce qu’il veut… une autre forme de dictature..

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs