Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Assala Nasri: Le public marocain est le secret de la réussite de Mawazine




Assala Nasri: Le public marocain  est le secret de la réussite de Mawazine
La chanteuse syrienne Assala Nasri a annoncé, samedi à Rabat, qu'elle prépare un nouvel album khaliji contenant deux chansons en dialecte marocain. Au cours d'une conférence de presse tenue en marge de la 14ème édition du Festival Mawazine Rythmes du monde de Rabat (29 mai - 6 juin), Assala a confié qu'il n'est pas difficile pour elle de chanter en dialecte marocain dont elle est "amoureuse". L'artiste syrienne a exprimé sa joie de participer à cet événement artistique qui a acquis une dimension internationale et de se produire, une  nouvelle fois, devant le public marocain. "Je suis heureuse d'être parmi vous. Le public marocain est le secret de la réussite du Festival Mawazine", a lancé en toute spontanéité la diva de la chanson arabe. Evoquant, par ailleurs, son éventuelle participation au jury de l'émission à grand succès "The Voice" suite au retrait de l'artiste égyptienne Sherine, Assala a dit qu'elle "ne compte remplacer personne", écartant ainsi la  possibilité d'un arrangement avec la chaine MBC sur une telle participation. 
Connue pour ses positions tranchées à l'encontre du régime syrien, Assala a assuré être restée fidèle à elle-même sans changer de position depuis le début de la révolution dans ce pays. "Mes positions n'ont pas changé, même si j'ai perdu beaucoup d'amis au cours des dernières années" à cause de cette position, a encore affirmé Assala.
La bienfaisance est l'un de ses moyens d'action pour aider le peuple syrien dans sa crise, mais dans la discrétion. La grande star apporte de l'aide aux enfants et aux démunis en affirmant qu'il s'agit là d'un "devoir" à l'égard de  son peuple et de son pays d'origine. "J'ai essayé à maintes reprises de visiter le camp jordanien de Zaatari,  mais les conditions de sécurité m'en ont empêché", a-t-elle regretté, tout en assurant porter "tant d'amour et de compassion à ces réfugiés".  
Et d'ajouter que son séjour au Maroc lui a ainsi permis de visiter des familles  syriennes réfugiées dans le Royaume. Car en plus d'une carrière musicale exceptionnelle, Assala reste une humanitaire de la première heure. 

Vendredi 1 Mai 2015

Lu 4 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs