Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aspirine, ibuprofène, paracétamol : quel antalgique choisir ?




Aspirine, ibuprofène, paracétamol : quel antalgique choisir ?
Céphalée, rage de dents, douleurs des règles ou dans les articulations… Pour apaiser sa souffrance, on mise sur les antalgiques. Mais lequel? Mode d’emploi pour mieux utiliser ces médicaments.
1. Paracetamol : en première intention
C’est le médicament le plus prescrit en France. On le trouve en vente libre à 500 et à 1000mg sous différents noms (Doliprane, Efferalgan, Dafalgan…). Le paracétamol agit en inhibant la synthèse des prostaglandines, des substances impliquées dans le processus de la douleur.
Dans quels cas utiliser le paracetamol?
Pour calmer les douleurs peu ou modérément intenses. Il permet de soulager les céphalées, les douleurs dentaires ou post-traumatiques, les courbatures… De plus, il est antipyrétique (il fait baisser la fièvre).
Les plus : Il est très bien supporté. Il présente peu de risques d’effets indésirables. C’est l’antidouleur qui est recommandé chez l’enfant, la femme enceinte de façon ponctuelle, et à tous les âges.
Les moins : Contrairement à l’aspirine ou à l’ibuprofène, le paracétamol n’a pas d’action anti-inflammatoire. Il ne réduit donc pas les manifestations qui accompagnent certaines douleurs (gonflements liés à une inflammation, rougeurs…).
Contre-indications
 Insuffisance hépatique. Le paracétamol est toxique pour le foie à partir de 150mg par kg absorbés en une seule prise, ce qui correspond à un surdosage.
Précautions d’emploi?
 Le problème essentiel posé par le paracétamol est le risque d’intoxication hépatique en cas de surdosage accidentel ou involontaire. Cet effet toxique peut être fatal si aucune mesure n’est prise, mais il existe un antidote. Ce risque justifie des précautions d’emploi chez les personnes fragilisées (insuffisance hépatique, patients âgés…).
A quelle dose?
 Chez l’adulte, 500 à 1000mg par prise, en espaçant les prises d’au moins quatre heures. On peut prendre jusqu’à 3g de paracétamol par jour, exceptionnellement 4g en cas de douleurs intenses. Chez les personnes âgées ou en cas de fragilité hépatique, se limiter à 3g par jour.

TopSante.com
Samedi 24 Novembre 2012

Lu 2218 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs