Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Arts populaires et patrimoine en représentation à Kénitra

Promotion de la culture dans la région




Arts populaires et patrimoine en représentation à Kénitra
Une soirée spectacle et patrimoine a été organisée, samedi à Kénitra, par l’Association du Festival de Kénitra pour promouvoir les arts populaires de la région.
La soirée, animée par des troupes des arts populaires d’Abidate Rma et Aïta el Gharbaouia de la région, dans la salle de spectacles de l’hôtel de ville, est destinée à rapprocher les arts populaires de la région du grand public et mieux les faire connaître par des spécialistes du patrimoine de la région, a expliqué le président de l’Association du festival du Kénitra, M. Taoufik Lahlou.
Elle a été présentée par des professeurs chercheurs intéressés par les arts populaires, qui ont tenté d’expliquer au public les autres volets de ce patrimoine et leur importance dans la construction de l’identité culturelle locale et nationale.
“Ce patrimoine est menacé de disparition si rien n’est fait pour sa préservation”, a indiqué Driss El Gorch, chercheur en patrimoine populaire. La plupart des membres des troupes dépositaires d’arts authentiques de la région sont âgés ou ont disparu et il devient pressant de réfléchir à la meilleure façon de préserver ce patrimoine, a-t-il dit. Nous tentons actuellement d’encourager des jeunes à s’intéresser à ce patrimoine pour assurer la relève et le préserver, a-t-il ajouté.
 Il s’agit, a expliqué de son côté le Dr. Amar Hamdach de l’Université Ibn Tofaïl, de faire connaître la culture Rma, en tant qu’ensemble intégré et dont on connaît seulement les Abidates, qui se situent au bas de la pyramide de Rma. Les expressions artistiques liées à la culture de Rma, a-t-il ajouté, ne se limitent pas seulement aux chansons populaires, mais comprennent des genres et formes multiples notamment, le spectacle théâtral, connu sous la forme traditionnelle de halka. Cette soirée, a-t-il souligné, est destinée à jeter la lumière sur les autres aspects méconnus de cette culture.  L’Association du festival de Kénitra, qui organise le festival Thamusida des arts populaires de Kénitra, a, à l’occasion de cette soirée, publié une ébauche intitulée “Vestiges de la culture Rma chez les Beni Hssen”, présentée à la Faculté des lettres de la ville par le Dr. Hamdach au cours d’une journée d’étude sur “la culture populaire et le développement”.

MAP
Mardi 26 Novembre 2013

Lu 379 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs