Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Arrestation de huit personnes impliquées dans un réseau international spécialisé dans l’escroquerie


Les mis en cause s’illustraient dans le détournement d’appels téléphoniques



Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, ont arrêté dans les villes de Marrakech, Attaouiya et Ksar El Kébir, huit personnes soupçonnées d'appartenir à un réseau criminel international spécialisé dans l’escroquerie, à travers la réalisation de communications téléphoniques internationales de manière frauduleuse, l’atteinte au système de traitement informatique de données numériques, ainsi que le trafic de devises.
Selon les premiers éléments de l’enquête, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le principal suspect et un de ses complices disposent d’une formation dans le domaine de l’informatique. La même source ajoute que les prévenus bénéficiaient de la complicité d’une employée d'un opérateur national de télécommunications et de son frère, ainsi que celle d’un directeur d'agence bancaire dans la ville de Marrakech, et de trois autres personnes, propriétaires d’agences et de locaux de ventes de matériels informatiques et de puces de téléphones mobiles, rapporte la MAP.
Le modus operandi de cette organisation consiste à accéder au site électronique d’une société internationale de télécommunications, basée à Chypre, dans le but de télécharger des numéros de téléphone qui sont connectés à un répondeur automatique et qui imposent des tarifs de communication élevés, explique le communiqué, relevant que les mis en cause envoient par la suite des SMS aux victimes choisies par hasard en vue de leur demander de contacter de manière urgente ces numéros sous prétexte qu’ils disposent d’informations importantes, avant qu’il ne s’avère qu’il s’agit de fausses annonces dont l’objectif est d'induire en erreur les victimes pour les pousser à réaliser des appels frauduleux à un tarif élevé.
Les investigations menées à ce sujet ont révélé que le principal accusé et son associé ont reçu des transferts d’argents importants de l’étranger en échange de ces opérations frauduleuses, estimés à un million de dirhams chacun, outre le trafic de devises, poursuit la DGSN, notant que les perquisitions effectuées par la police ont permis également de saisir un lot important d’équipements et de matériels informatiques sophistiqués, 77 puces de téléphones, des reçus de transferts d’argent de l’étranger, des cartes de crédit bancaires, ainsi que des téléphones portables.
Les mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête qui se déroule sous la supervision du parquet compétent, souligne la même source, précisant que les recherches se poursuivent pour arrêter les autres personnes impliquées dans ce trafic et déterminer d’éventuels liens de ce réseau avec d’autres organisations criminelles à l’intérieur du Maroc et à l’étranger.

Libé
Vendredi 10 Juin 2016

Lu 552 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs