Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Arrestation d’une diplomate indienne aux Etats-Unis

Un incident diplomatique entre New Delhi et Washington




Arrestation d’une diplomate indienne aux Etats-Unis
L'Inde a promis mercredi de ramener "à tout prix" sa diplomate arrêtée jeudi à New York pour une affaire de fausse déclaration d'employée de maison, le gouvernement ayant fait part de son indignation après qu'elle eut raconté les conditions de sa détention.
Le ministre des Affaires étrangères, Salman Khurshid, a promis de "redonner sa dignité" à sa consule générale adjointe, Devyani Khobragade, arrêtée jeudi et menottée alors qu'elle déposait ses enfants à l'école.
"C'est mon devoir de ramener cette femme chez elle et nous devons lui redonner sa dignité, ce que je ferai à tout prix", a dit M. Khurshid mercredi devant le parlement.
L'Inde a pris mardi des mesures de rétorsion contre les Etats-Unis, comme d'ordonner la restitution des cartes d'identité et badges d'aéroport facilitant la circulation des diplomates américains en Inde.
D'autres mesures, comme le blocage des biens importés par l'ambassade américaine - en particulier les alcool - ont été ordonnées. L'Inde va aussi demander les contrats d'emploi et les relevés bancaires des Indiens employés par les diplomates américains en Inde.
Devyani Khobragade a été détenue pendant plusieurs heures jeudi à New York, car elle est soupçonnée d'avoir sous-payé son employée de maison, qui est également indienne, et d'avoir menti dans la demande de visa de cette employée.
La diplomate indienne a raconté, dans un email à ses collègues dévoilé mercredi par la presse indienne, qu'elle avait invoqué en vain devant les policiers américains son immunité diplomatique pour faire cesser les fouilles au corps qu'elle subissait.
Elle a aussi prié le gouvernement indien d'assurer sa sécurité et celle de ses enfants et de préserver la dignité des services diplomatiques indiens, "incontestablement mis à l'épreuve".
S'efforçant d'apaiser les tensions, le département d'Etat a assuré mardi qu'il se penchait sur les conditions de l'interpellation et de la détention de Devyani Khobragade.
La révélation des conditions de cette détention a touché la fierté de l'Inde qui se considère comme une puissance mondiale émergente.
La proximité des élections générales, prévues en mai, pousse le parti du Congrès, au pouvoir, et le parti nationaliste hindou et principal parti d'opposition, le Bharatiya Janata Party (BJP), à se montrer intransigeants dans l'affaire de la diplomate.

AFP
Jeudi 19 Décembre 2013

Lu 243 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs