Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Arrestation à Tanger de plus d’un millier de personnes impliquées dans des affaires criminelles

Démantèlement à Mohammedia d'un réseau spécialisé dans les vols avec violence




Les services de sécurité de Tanger ont procédé, au cours de cette semaine, à l'interpellation de 1.400 personnes pour leur implication présumée dans différentes affaires criminelles.
Ainsi, ces personnes ont été arrêtées suite à des campagnes menées dans plusieurs quartiers de la ville, et placées à la garde à vue, sous la supervision du parquet général, a précisé à la MAP une source de la préfecture de police de Tanger, notant que la majorité des prévenus ont été poursuivis pour des crimes de vol, de trafic de drogue, d'escroquerie et pour coups et blessures sous la menace à l'arme blanche et vol qualifié.
La même source a précisé que ces interventions ont porté sur des suspects ayant des antécédents judiciaires, dont certains sont des ex-détenus dans des crimes liés au trafic de drogue, relevant que ces opérations ont été soldées par la saisie de 5.000 comprimés psychotropes.
En 2015, les services de sécurité de Tanger avaient arrêté 60.000 personnes impliquées dans différentes affaires criminelles, ce qui constitue, selon la même source, un chiffre record au niveau de la préfecture de police de Tanger. Et d'assurer que les services de sécurité de Tanger ont mobilisé tous leurs moyens matériels et humains, dans le cadre d'un plan d'action intégré visant à renforcer les opérations proactives de lutte contre le crime sous toutes ses formes.
La préfecture de police de Tanger a affirmé qu'une stratégie sécuritaire est en cours d'élaboration, sous l'encadrement de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), visant à renforcer les ressources humaines et les interventions proactives, soutenir la police de proximité et s'ouvrir davantage sur les différentes composantes de la société civile et les instances élues, afin de sensibiliser à l'efficacité de l'encadrement juridique et de l'éducation à la lutte contre le crime.
De leur côté, les services de la police judiciaire de la ville de Mohammedia ont démantelé, vendredi soir, un réseau criminel, composé de six personnes, soupçonnées d'avoir commis une série de vols avec violence et sous la menace à l'arme blanche, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les suspects, quatre majeurs et deux mineurs, surprennent leurs victimes dans des endroits isolés à proximité du littoral pour leur subtiliser leurs biens personnels sous la menace, notamment des téléphones portables, souligne un communiqué de la DGSN, transmis samedi à la MAP.
Selon la même source, il a été procédé, lors de l'interpellation des mis en cause, à la saisie d'armes blanches de grand calibre et des biens personnels des victimes.
Les suspects majeurs ont été placés en garde à vue et les mineurs sous-contrôle judiciaire à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet général compétent.

Mardi 23 Février 2016

Lu 738 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs