Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Arjaoui rate les Olympiades de Rio






La nuit des Championnats du monde de boxe APB à Marrakech



Arjaoui rate les Olympiades de Rio
Le Palais des congrès Mansour Eddahbi de Marrakech a abrité, vendredi soir, les combats des quarts de finale des Championnats du monde 2015 de boxe APB. Organisés par la Fédération Royale marocaine de boxe sous la supervision de la Fédération internationale de la discipline avec la participation des meilleurs boxeurs du monde dans leur catégorie, (+91 kg), les combats permettront, après les demi- finales qui auront lieu également à Marrakech le 10 juillet prochain, une qualification aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016. 
Pour ce qui est des duels de vendredi, programmés en huit rounds de trois minutes chacun, ils étaient d’un niveau satisfaisant et ce selon les spécialistes de la discipline présents sur place. Le premier combat entre le Français Yoka Tony Victor James et le Turc Demirezen Ali Eren n’a duré que cinq rounds puisque le Turc l’a remporté par K.O. 
Le second duel programmé, le plus spectaculaire de l’avis de tous, a mis aux prises le Marocain Mohamed Arjaoui et l’Azerbaidjanais Merdzhidov Magomedrazul. Arjaoui, malchanceux, est tombé sur le plus titré de tous les participants, (son adversaire ayant décroché, entre autres, deux titres mondiaux en 2011 et 2013, un championnat d’Europe en 2013 et une médaille d’or aux JO de Londres 2012). Les deux boxeurs ont donné le meilleur d’eux- mêmes et la victoire est revenue à l’Azerbaidjanais par comptage de points. Arjaoui, qui n’a point démérité, a été à deux doigts de la victoire, sauf que l’expérience de Merdzhidov a eu le dernier mot. 
Au terme de ce combat, Ajraoui a déclaré qu’il s’est bien préparé pour cet événement mais le manque de compétitions internationales l’ont pénalisé. Il a reconnu la supériorité de son adversaire du jour et a fini par demander aux responsables de la boxe nationale de revoir la façon de préparer les athlètes pour le haut niveau. 
Quant au troisième combat de la soirée, l’arbitre a dû l’arrêter au quatrième round suite à la blessure du Roumain Nistor Mihai. Ce dernier, malgré sa blessure et selon les règlements en vigueur, a remporté le duel face au Russe Omarov Magomed par comptage des points des rounds disputés. Le dernier combat a mis aux prises l’Egyptien Abdelmaaz Hefny Ahmed Samir et l’Allemand Kiydin Ali. Là aussi les débats ne sont pas allés jusqu’au bout, puisque ressentant une douleur à la poitrine, l’Egyptien a demandé à l’arbitre l’arrêt du combat au quatrième round, ce qui a donné la victoire à l’Allemand.  A la fin de cet événement sportif, Mohamed Loumaini, vice-président de la Fédération Royale marocaine de boxe a déclaré que le niveau était élevé, que pour la catégorie des poids lourds (+ 91 kg) la force et la condition physique des boxeurs priment sur le spectacle, que le Marocain Ajraoui a fait un bon combat mais que son adversaire avait plus d’expérience.


 

Khalil Benmouya
Lundi 8 Juin 2015

Lu 651 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs