Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Après vingt ans de guerre civile : Istanbul abrite une conférence internationale sur la Somalie




Les représentants de 54 pays se sont réunis jeudi à Istanbul pour discuter sous l'égide de l'ONU des moyens de venir en aide à la Somalie, un pays rongé par 20 ans de guerre civile et dont le gouvernement et le parlement de transitions doivent être remplacés en août.
"Après une longue période d'instabilité et de conflits, nous avons aujourd'hui devant nous une opportunité pour une vraie paix et une vraie sécurité", a déclaré le vice-Premier ministre turc Bekir Bozdag à l'ouverture de cette conférence.
Une conférence internationale sur la Somalie s'était déjà tenue à Londres en février.
"Après de longues années, l'espoir est de retour en Somalie, et en particulier à Mogadiscio", a-t-il poursuivi, soulignant que le calme restauré dans la capitale somalienne était propice à la reconstruction et au développement économique.
Le Premier ministre somalien Abdiweli Muhammed Ali a pour sa part insisté sur la nécessité pour les Somaliens de "travailler ensemble" et a assuré que son gouvernement était déterminé à "promouvoir la réconciliation" dans les zones passées sous son autorité.
"Nous appelons de multiples donateurs à établir un fonds d'aide pour la Somalie", a-t-il ajouté, insistant sur la nécessité de "penser à long-terme" pour combattre les sources de la violence dans son pays.
La conférence, dont une première édition à Istanbul avait eu lieu en 2010, commence jeudi par des discussions entre fonctionnaires de haut niveau, experts et hommes d'affaires sur quatre enjeux essentiels pour la stabilisation du pays: l'eau, l'énergie, les routes et la durabilité.
Le volet politique de l'aide à la Somalie sera discuté vendredi, avec la participation du secrétaire général de l'Onu, Ban ki-moon, du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, du chef de la diplomatie britannique William Hague et du président somalien Sheik Sharif Ahmed. Le secrétaire général de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), Ekmeleddin Ihsanoglu, et le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Jean Ping, seront présents.

Libé
Vendredi 1 Juin 2012

Lu 362 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs