Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Après la reconquête de Kousseir l’armée syrienne passe à la phase répression

Des centaines de civils tués dans leur fuite de la ville




Après la reconquête de Kousseir l’armée syrienne passe à la phase répression
Les forces fidèles au président syrien Bachar Al-Assad ont tué une centaine de personnes fuyant la ville de Koussaïr reprise mercredi aux rebelles par les troupes gouvernementales et les combattants du Hezbollah libanais, ont déclaré dimanche des militants d'opposition.
La plupart des victimes ont été tuées par des tirs de mitrailleuses et des bombardements soutenus au cours des trois derniers jours alors qu'elles essayaient de traverser une autoroute à l'est de Koussaïr, près de la frontière libanaise, pour rejoindre des zones hors de portée des forces d'Assad, ont-ils dit.
L'information n'a pu être vérifiée immédiatement, les autorités syriennes restreignant l'accès du pays aux médias indépendants.
Hadi Al Abdallah, un opposant, raconte avoir été parmi plusieurs milliers de personnes fuyant Koussaïr et qu'il s'est retrouvé parmi un groupe de civils et de combattants qui ont abandonné leurs véhicules et marché sur 35 km à travers des terres agricoles, près de l'autoroute conduisant à Homs.
La reconquête de Koussaïr, prise par la rébellion il y a dix-huit mois, est intervenue après un siège de deux semaines et de violents bombardements qui ont détruit la plus grande partie de la ville, qui comptait autrefois 30.000 habitants.
Elle a permis aux forces syriennes de rétablir la continuité territoriale entre les bastions du Hezbollah au Liban, Damas et les zones côtières habitées par les membres de la minorité alaouite, à laquelle appartient Assad.
Les rebelles s'attendent désormais à voir les forces syriennes concentrer leurs efforts sur la province d'Alep, tenue en pratique par les rebelles depuis un an.
Des batailles faisaient rage dimanche près d'Al Noubboul et Zahra, deux villages sunnites à l'extérieur d'Alep, alors que les combats se sont également intensifiés dans la grande métropole du Nord.

Reuters
Mardi 11 Juin 2013

Lu 273 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs