Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Après "la piètre participation" du Maroc aux JO de Londres : Des parlementaires expriment leur déception




Après "la piètre participation" du Maroc aux JO de Londres : Des parlementaires expriment leur déception
Nombre de parlementaires, membres de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, ont fait part, lundi, de leur déception de la piètre participation du Maroc à la 30ème édition des JO de Londres.
S'exprimant en marge de la réunion de la commission, consacrée au "maigre bilan de la participation marocaine aux JO de Londres et aux scandales de dopage", les députés, ont souligné l'impératif de tirer des leçons de cette médiocre participation, avec des débats constructifs et le travail assidu dans le but de redorer le blason du sport marocain.
Ainsi, le président du groupe Progressiste démocratique à la Chambre des représentants, Rachid Roukbane, a qualifié la participation du Maroc aux JO de Londres de "catastrophique" et de "mascarade" jamais enregistrée dans toute l'histoire sportive du Maroc, appelant à châtier les coupables qui sont derrière le scandale de dopage.
Il a, de même, formé le vœu de trouver des solutions efficaces pour redonner au sport national son rayonnement d'antan à la lumière du message royal aux Assises nationales sur le sport.
Pour sa part, Omar Hjira, du groupe istiqlalien de l'Unité et de l'égalitarisme a indiqué que l'échec enregistré en football s'est étendu au sport dans son ensemble, ajoutant que les Marocains ont livré une mauvaise prestation, en raison de l'absence de combativité des athlètes marocains à Londres et de patriotisme chez les participants. De son coté, Rachid Slimani du groupe "Justice et développement", a estimé que le bilan de la participation marocaine aux JO de Londres, est "médiocre" notant que les déclarations des présidents des Fédérations sportives lors de la réunion de la commission des secteurs sociaux ne sont qu'une tentative de justifier de l'échec, puisqu'ils n'ont pas mis le doigt sur les véritables raisons de ce fiasco.
Il en est de même pour Rahmouni Rachid, du Groupe Socialiste, qui a indiqué que les décisions du ministre de la Jeunesse et des Sports, prises à l'issue de la piètre participation du Maroc aux JO de Londres sont plus grandes que ce ministère lui-même, incapable de les mettre en œuvre, s'interrogeant sur la véracité des informations se rapportant aux conditions de résiliation du contrat de l'entraineur belge, Eric Gerets, et appelant à la tenue d'une journée d'étude avec la participation d'experts et spécialistes en la matière, pour discuter de la promotion du sport national, en particulier le football.
Pour Ahmed El Ajli, du Rassemblement national des indépendants, le bilan annoncé par les présidents des Fédérations sportives, est très médiocre, et ne satisfait pas les aspirations des marocains, appelant le gouvernement à accorder davantage d'intérêt au sport afin qu'il recouvre son rayonnement et contribue au développement du pays.

MAP
Mercredi 19 Septembre 2012

Lu 274 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs