Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Après l'attentat de Manchester, Ariana Grande de retour aux Etats-Unis




La chanteuse américaine Ariana Grande est rentrée dans sa maison en Floride après l'attentat suicide qui s'est produit lundi à Manchester (Grande-Bretagne) à la sortie d'un de ses concerts, selon plusieurs médias mercredi. Selon le site E! News, Ariana Grande est rentrée mardi à Boca Raton, la ville de Floride où elle a grandi, au sud-est des Etats-Unis. Le quotidien britannique The Daily Mail a publié des photos de la pop star vêtue d'un pantalon de survêtement et d'un sac à dos, en train de descendre de son avion. Visiblement très affectée, elle a été accueillie par son petit ami, le rappeur Mac Miller, qui l'a prise dans ses bras et embrassée quand elle est arrivée sur le tarmac.
 Les données publiques référençant les vols faisaient état d'un avion privé arrivé à Boca Raton à 12H45 (16H45 GMT) mardi en provenance de Birmingham, en Angleterre, avec une brève escale à Wilmington, en Caroline du Nord. Les représentants de la chanteuse n'ont pas répondu dans l'immédiat aux sollicitations de l'AFP. Selon son programme initial, Ariana Grande, 23 ans, devait donner des concerts à Londres jeudi et vendredi, à l'O2 Arena, avant de poursuivre sa tournée en Europe et en Amérique latine.
Elle n'a pas officiellement annulé sa tournée pour le moment mais un avertissement sur le site internet de l'O2 Arena met en garde les spectateurs: les gestionnaires de l'enceinte "préciseront dès que possible le statut de ces concerts". La chanteuse américaine, dont le spectacle a été frappé lundi soir à Manchester par un attentat meurtrier revendiqué par le groupe Etat islamique, est l'une des stars favorites des pré-adolescents. Bien que son dernier album soit intitulé "Dangerous Woman", elle n'est pas coutumière des polémiques et scandales.
Ariana Grande s'était dite "brisée" par l'attentat. "Du fond du coeur, je suis affreusement désolée. Je n'ai pas de mots", avait-elle tweeté quelques heures après le drame.

Vendredi 26 Mai 2017

Lu 485 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs