Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Après avoir rencontré Al-Assad : L’émissaire Brahimi doit rencontrer l’opposition intérieure




Après avoir rencontré Al-Assad : L’émissaire Brahimi doit rencontrer l’opposition intérieure
L’émissaire international Lakhdar Brahimi doit rencontrer mardi le chef de l’opposition intérieure, au lendemain de son entretien avec le président Bachar Al-Assad aux prises avec une guerre civile qui a fait plus de 44.000 morts.
«Nous allons rencontrer dans la matinée M. Brahimi à son hôtel» a affirmé à l’AFP Hassan Abdel Azim, qui dirige le Comité de coordination pour le changement national et démocratique (CCCND), basé en Syrie et est toléré par le régime.
Ce comité regroupe des partis «nationalistes arabes», kurdes, socialistes et marxistes. Ce groupe, proche de la Russie, refuse toute idée d’intervention militaire étrangère en Syrie et n’a pas rallié la Coalition de l’opposition.
M. Brahimi, a estimé lundi «toujours inquiétante» la crise en Syrie où plus de 44.000 personnes ont péri en 21 mois selon une ONG syrienne, et a dit espérer que «toutes les parties se prononcent pour une solution à laquelle aspire l’ensemble du peuple syrien».
«J’ai eu l’honneur de rencontrer le président et, comme d’habitude, nous avons échangé nos vues sur les nombreuses étapes à entreprendre pour l’avenir», avait-il déclaré à la presse.
«M. Assad a exprimé son point de vue sur la situation et je lui ai fait le compte rendu de mes rencontres avec des dirigeants dans la région et en dehors», a ajouté le diplomate algérien nommé en septembre après que son prédécesseur Kofi Annan eut jeté l’éponge.
Arrivé dimanche à Damas, il a récemment discuté avec les dirigeants américains et russes, dont les positions sont diamétralement opposées sur le conflit, les premiers appelant au départ de M. Assad et les seconds soutenant le chef d’Etat contesté depuis près de deux ans. De son côté, le président Assad a assuré à M. Brahimi «l’engagement du gouvernement à faire réussir tous les efforts visant à protéger la souveraineté et l’indépendance du pays», a rapporté la télévision d’Etat, évoquant des «discussions amicales et constructives».

AFP
Mercredi 26 Décembre 2012

Lu 161 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs