Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Après Tanger, Marrakech perd son député PJD




Ahmed El Moutassadik, député PJD de la circonscription Gueliz-Ennakhil (Marrakech), a vu son élection à la Chambre des représentants invalidée par le Conseil constitutionnel. Cette décision a été justifiée par le fait que le concerné avait illustré lors de la campagne électorale son affiche par une photomontage où un minaret cohabitait avec la lampe, symbole du PJD.
L’invalidation de l’élection d’El Moutassadik vient s’ajouter à celle du ministre PJD Mohamed Najib Boulif. Tête de liste à la circonscription Tanger-Asilah, M.Boulif a eu lui aussi recours lors de la campagne électorale à des méthodes peu orthodoxes en usant des mêmes symboles. Saisi de l’affaire, le Conseil constitutionnel a décidé d’invalider l’élection d’Abdellatif Brouhou, Mohamed Diaz, ainsi que le membre qui a succédé à Najib Boulif.

Libé
Samedi 16 Juin 2012

Lu 1063 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs