Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Après 33 ans d’attente, un hélicoptère à pédales enfin primé




Après 33 ans d’attente, un hélicoptère à pédales enfin primé
Un hélicoptère créé au Canada et propulsé humainement par un système comprenant une bicyclette est devenu le tout premier vainqueur d’un concours d’innovation lancé il y a 33 ans par la Société américaine d’hélicoptères (AHS).
Les vainqueurs de ce Prix ont remporté un prix de 250.000 dollars, selon AHS.
“AHS International, la première organisation technique professionnelle au monde qui se consacre au vol vertical, félicite AeroVelo, qui vient de remporter, pour la première fois depuis sa création il y a 33 ans, le Prix Igor I. Sikorsky, avec son modèle d’hélicoptère à propulsion humaine”, a indiqué l’organisation dans un communiqué.
Le principe de ce concours était de créer un aéronef capable de voler durant 60 secondes minimum, mu par la seule force humaine, devant atteindre une altitude d’au moins 3 mètres et planer dans un périmètre de 10 mètres par 10 mètres. “Remporter ce prix a longtemps été considéré impossible”, a souligné à l’AFP le directeur de l’AHS Mike Hirschberg.
L’engin vainqueur, baptisé l’Atlas, a été créé par une équipe d’une vingtaine d’étudiants et de jeunes professionnels basée à Toronto.
“D’une envergure totale de 58 mètres, l’Atlas est le plus grand de tous les hélicoptères opérationnels jamais construits”, note l’équipe vainqueur.
L’engin, malgré ses dimensions impressionnantes, ne pèse que 52 kilos. Un vélo, sans roue avant, est accroché avec une grande armature à quatre rotors de 20,4 mètres de diamètre alimentés par la force de pédalage du pilote. Les rotors tournent doucement mais leurs dimensions permettent à l’Atlas de s’élever sans trop d’efforts apparents du pilote.
“Ce concours n’est pas destiné à créer des machines pratiques. Il est destiné à tester la créativité et les compétences techniques de jeunes ingénieurs dans un cadre contraignant”, a encore dit M. Hirschberg. “C’était un peu comme gravir le Mont Everest pour la première fois: on a prouvé que ça pouvait être réalisé”.
L’équipe d’AeroVelo, qui a créé l’engin, note toutefois que le pilote doit faire moins de 80 kilos et doit être un bon pédaleur.
Le prix Igor Sikorsky, nommé en hommage à un ingénieur et pilote russe ayant vécu aux Etats-Unis entre 1919 et 1939, avait été lancé en 1980. Le prix promis au vainqueur était de 10.000 dollars à l’origine mais il a été augmenté au fil des années pour être fixé à 250.000 dollars en 2009.
Une équipe californienne avait tenté sa chance en 1989 mais son engin n’avait pas volé assez haut ni assez longtemps. Le record était jusque-là détenu par des étudiants de l’Université Nihon au Japon, qui avaient volé durant 20 secondes en 1994.
La somme remportée vendredi dans le cadre du concours de l’AHS va permettre à l’équipe d’AeroVelo de poursuivre ses recherches. Le prochain défi que s’est fixé cette équipe d’étudiants de Toronto est de créer un vélo extrêmement léger capable d’atteindre une vitesse de 120 km/h par la seule force du pédalage du cycliste.

Libé
Samedi 20 Juillet 2013

Lu 158 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs