Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Appel à mieux interconnecter les ports du Maroc et d’Espagne

Dynamisation de «l’autoroute maritime» de l’ouest de la Méditerranée




Appel à mieux interconnecter les ports  du Maroc et d’Espagne
Des acteurs économiques et logistiques du Maroc et d’Espagne ont appelé, mercredi dernier à Tanger, à renforcer la coopération et les connexions entre les ports des deux pays pour développer «l’autoroute maritime» de l’ouest de la Méditerranée et promouvoir les échanges entre l’Europe et l’Afrique. Les participants à la 3ème Rencontre hispano-marocaine du secteur transport et logistique, ont souligné la position stratégique des ports des deux pays voisins sur la voie des grandes routes maritimes reliant l’Europe à l’Afrique et la Méditerranée à l’Atlantique, ainsi que les perspectives de développement économique encourageantes dans cette région.
La rencontre, organisée par la Chambre espagnole de commerce et d’industrie de Tanger en collaboration avec l’ambassade d’Espagne à Rabat, a notamment mis l’accent sur le rôle principal du port de Tanger-Med dans le développement des relations commerciales entre les deux rives du Détroit de Gibraltar, ainsi que sur l’importance de développer les connexions avec les principaux ports et plateformes logistiques en Espagne, notamment ceux de Barcelone, Cadiz et Algésiras. Intervenant à l’ouverture de cette rencontre, qui connaît la participation de 25 entreprises et institutions espagnoles et de nombreux opérateurs marocains, l’ambassadeur d’Espagne à Rabat, José de Carvajal Salido, a mis en exergue le développement fulgurant du secteur du transport et logistique dans la ville du Détroit, grâce à la réalisation de grands projets et infrastructures ayant renforcé l’ouverture du Maroc sur le monde. Ce dynamisme profit aussi à l’Espagne, le Maroc étant son premier client hors de l’Union européenne et son premier fournisseur en dehors des importations hydrocarbures, a-t-il souligné, notant que 800 entreprises espagnoles sont installées au Maroc et que plus de 20.000 autres exportent vers la rive sud du Détroit. Dans le même sens, le délégué du Consortium de la zone franche de Barcelone, Jordi Cornet, a plaidé pour un renforcement des connexions entre les ports et plateformes logistiques du Maroc et d’Espagne, pour mettre en place une véritable autoroute maritime servant les objectifs de développement des deux pays et, au-delà, les liens commerciaux entre l’Europe et l’Afrique.
De son côté, Mehdi Tazi, directeur général de Tanger Free Zone (TFZ), a relevé le progrès de la compétitivité logistique de Tanger grâce à la plateforme logistique et portuaire de Tanger-Med, idéalement implantée dans le Détroit de Gibraltar et offrant un haut niveau d’efficacité opérationnelle, de proximité avec les marchés internationaux et de gestion intégrée des flux logistiques.

Lundi 10 Mars 2014

Lu 882 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs