Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Appel à la promotion de l’égalité et des droits des femmes

Le CNDH prend part au débat de la 32ème session du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU




Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a pris part au débat annuel sur les droits des femmes, organisé jeudi à Genève dans le cadre de la 32ème session du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.
Les panélistes ont estimé qu’en dépit des engagements et progrès accomplis, "les chiffres de la violence ou des discriminations envers les femmes restent alarmants". Un tel défi requiert des politiques volontaristes fondées sur la lutte contre les pratiques qui légitiment les violences, ont-ils souligné.  
Au cours de ces discussions, le secrétaire général du CNDH, Mohamed Sebbar, a appelé les gouvernements à inscrire les questions liées aux droits de la femme et à l’égalité homme-femme dans leur agenda pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).
Il a rappelé la tenue en novembre 2014 d’une réunion des institutions nationales des droits humains consacrée aux objectifs de développement, à l’occasion du Forum mondial des droits de l’Homme de Marrakech.
Cet événement, a-t-il expliqué, a permis d’élaborer une série de recommandations mettant l’accent sur le rôle de ces institutions dans la conception et la mise en œuvre des ODD.  
M. Sebbar a également mis en évidence la déclaration adoptée par l’Alliance mondiale des institutions nationales en octobre 2015 sur l’apport de celles-ci à la lutte contre l’exclusion et la pauvreté ainsi qu’à la promotion de l’égalité, des droits des femmes et des filles.  
Il a souligné les progrès réalisés en matière de promotion de l’égalité et de la condition féminine, citant notamment l’adoption d’une nouvelle Constitution, le Code de la famille, la loi sur la nationalité et la levée des réserves sur la Convention relative à l’élimination de la discrimination contre la femme.
Evoquant les débats sur les travailleurs domestiques, dont une bonne partie sont des femmes, il a indiqué que le CNDH appelle à l’adoption d’une loi interdisant l’emploi des moins de 18 ans durant la période transitoire introduite dans l’actuel projet de loi y afférent.
L’accent a été mis, lors de cette séance, sur le respect des droits des femmes et des filles en tant qu’investissement pour la réalisation de l'ensemble des Objectifs de développement durable.
L'égalité homme-femme constitue à elle seule un objectif du Programme de développement durable à l'horizon 2030, sachant qu’elle doit être prise en compte dans tous les autres objectifs.

Samedi 18 Juin 2016

Lu 966 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs