Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Appel à la levée du blocus imposé aux Marocains séquestrés à Tindouf


Sit-in organisé à Oujda par la Coordination internationale pour la défense de l'intégrité territoriale et du Sahara marocain



Appel à la levée du blocus imposé aux Marocains  séquestrés à Tindouf

Les participants à un sit-in organisé par la Coordination internationale pour la défense de l'intégrité territoriale et du Sahara marocain ont appelé les forces vives et les associations de la société civile algérienne, ainsi que les organisations des droits de l'Homme à œuvrer pour la levée du blocus imposé aux Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf.
Scandant des slogans et brandissant des pancartes appelant à l'unité entre les pays du Maghreb, les participants ont exhorté les dirigeants algériens, et à travers eux le Front Polisario à permettre au Haut-commissariat aux réfugiés de procéder au recensement de la population de Tindouf, à libérer immédiatement et sans conditions tous les séquestrés, et à les autoriser à regagner la mère patrie afin de contribuer à l'aboutissement du projet démocratique et moderniste mené par S.M le Roi.
Intervenant au nom de la Coordination, son coordinateur national, Abdelkarim Charid a souligné que l'organisation de cette deuxième marche populaire vers les frontières avec l'Algérie vise à appeler le régime algérien à respecter les principes du bon voisinage, et à s'abstenir de s'ingérer dans les affaires internes du Royaume en s'attaquant à son intégrité territoriale, et en semant la haine entre les peuples marocain et algérien frères.
La Coordination entend aussi envoyer un message clair au régime algérien que le Maroc, Roi et peuple, sont déterminés à défendre l'intégrité territoriale du Royaume et à s'engager dans le développement des provinces du Sud, réitérant l'appel de la Coordination à l'ouverture des frontières pour permettre aux deux peuples frères d'œuvrer ensemble pour le développement de leurs pays respectifs dans un esprit de coordination et de respect mutuel . Pour sa part, le président de la Coordination, Bousetta El Ouafi, a noté que la marche vise à exhorter l'Algérie à s'engager de manière sérieuse et active en faveur du règlement de la question du Sahara en tant que partie prenante, et non pas comme simple observateur qu'elle prétend être.
M. El Ouafi a souligné que la Coordination souhaite, à travers cette marche, envoyer un message à la société civile algérienne l’appelant à s'engager dans la recherche d'un règlement de ce conflit artificiel, en prenant en considération l'histoire commune, et l'unité culturelle, ethnique et religieuse entre les deux peuples. 
 

MAP
Lundi 10 Novembre 2014

Lu 512 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs