Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Appel à la création d'un observatoire composé de journalistes et de magistrats

Suivi des questions de la presse en relation avec la justice




Appel à la création d'un observatoire composé de journalistes et de magistrats
Les participants à une journée d'information ont appelé, samedi à Marrakech, à la création d'un observatoire regroupant des magistrats et des journalistes, auquel sera confié la mission de suivi, de proposition de solutions et de recommandations ayant trait aux questions de la presse en relation avec la justice.  Lors de la clôture des travaux de cette rencontre de deux jours, initiée par la Cour de cassation sous le thème "L'information médiatique, liberté, professionnalisme et responsabilité", les participants ont plaidé pour la mise en œuvre des droits constitutionnels des journalistes en matière d'accès et de transmission de l'information au public dans un climat empreint de responsabilité et de liberté. Ils ont en outre, recommandé le respect des principes de présomption d'innocence des accusés pour garantir le bon déroulement de l'enquête dans l'intérêt des mis en cause, et pour illustrer cette complémentarité existant entre les médias et le pouvoir judiciaire qui protège la liberté de la presse.  Les intervenants, qui représentaient les secteurs de la justice et des médias, ont appelé à l'application des lois en tenant compte des spécificités du travail des journalistes qui doivent avoir une représentativité au Parlement.
 Ils ont par ailleurs, appelé à la fédération des efforts de tous les intervenants à travers un plan d'action élaboré à la fois par les agents de la sécurité et les journalistes pour l'instauration d'une nouvelle ère de traitement des questions relatives à l'ordre public et la criminalité au sein de la société.  Il s'agirait d'une nouvelle approche basée sur la sensibilisation aux dangers des actes criminels et de l'atteinte à l'ordre public à travers l'élaboration d'un mémorandum d'entente et l'organisation de rencontres conjointes pour que les couvertures médiatiques de questions concernant la sécurité soient confiées à des agents de la sécurité formés au niveau médiatique et à des journalistes formés à ces questions, ont-ils ajouté.
Par ailleurs, les participants ont appelé à doter les tribunaux et les établissements de la justice de chargés de communication pour faciliter l'accès à l'information et organiser de façon régulière des ateliers à caractère juridique pour mettre les journalistes au fait des techniques de couvertures des procès et l'élaboration de publications relatives à la jurisprudence dans le champ médiatique et d'un guide pour les journalistes (domaine juridique) et à la création de prix récompensant les meilleures couvertures médiatiques dans le domaine juridique.
 Intervenant lors de la cérémonie de clôture de cette rencontre, le premier président de la Cour de cassation, Mustapha Fares a souligné que cette deuxième session de formation a apporté une valeur ajoutée pour l'édification d'une justice moderne dotée de mécanismes de la gouvernance et de la transparence.  Cette rencontre, qui a été l'occasion de débats fructueux, de dialogue objectif et de critiques constructives, a mis la lumière sur plusieurs concepts ambigus et offert l'opportunité de dépasser les préjugés entre la justice et les médias, a-t-il ajouté.  Et de poursuivre que la mise en œuvre des recommandations de cette rencontre aura un grand impact sur la relation entre le corps de la justice et les médias au cas où tous les intervenants s'engagent à les appliquer, soulignant que la Cour de cassation ne ménagera aucun effort pour poursuivre la mise en œuvre de cette approche participative et apporter son soutien à toutes les initiatives visant à conforter les relations entre la justice et les médias.
MAP
Cette rencontre (21-22 juin) a connu la participation d'une pléiade de journalistes représentant les différents supports médiatiques nationaux et régionaux, audio-visuels, presse électrique, encadrés par des spécialistes appartenant à la fois au domaine médiatique et juridique.

MAP
Mardi 25 Juin 2013

Lu 150 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs