Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Annulation d’une session de formation au profit des cadres spécialisés : L’Education nationale boude les enfants à besoins spécifiques




Le ministère de l’Education nationale vient d’annuler de manière brusque la session de formation qui devait avoir lieu les 26, 27, 28 et 29 septembre  2011 au profit des cadres exerçant dans le secteur de l’éducation des enfants à  besoins spécifiques du centre de formations et de rencontres nationales  à Rabat.   
La surprise des cadres concernés était sans commune mesure, puisqu’ils avaient  tous reçu des convocations accompagnées du programme de la session de formation qui plus est, avait été décidée depuis juillet dernier.
La décision du report qui a plutôt l’air  d’une annulation  de cet événement de grand intérêt  éducatif qui cible cette catégorie d’enfants à  besoins spécifiques a été transmise par téléphone. Une manière qui n’a pas été du tout appréciée du fait que toutes les démarches entre les administrations doivent absolument se faire par écrit.
Un  manque de moyens financiers serait,  selon certaines sources du ministère de l’Education nationale, à l’origine du report de cette session de formation. Comment en est-on arrivé à cette situation, alors qu’une enveloppe budgétaire allouée à cette formation avait été décidée il y a de cela quelques mois ? s’interrogent les mêmes sources.
Cette formation s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation des dispositions de la convention quadripartite de partenariat dans le domaine de l’éducation des enfants à  besoins spécifiques signée le 1er avril 2006 par le ministère de l’Education nationale, la Fondation Mohammed V de solidarité, le ministère  de la Santé, et celui du Développement social, de la Famille et de Solidarité.
A rappeler que la Charte de l’enseignement accorde une attention particulière aux enfants à besoins spécifiques puisqu’elle stipule que les autorités de l’éducation et de la formation doivent veiller à faciliter l’intégration dans  la vie scolaire, et ultérieurement dans la vie active, des personnes handicapées ou qui affrontent des difficultés  physiques, psychiques ou cognitives particulières.

L.B
Mardi 27 Septembre 2011

Lu 322 fois


1.Posté par Boukili Mohamed Anouar le 27/09/2011 17:47
Le département de l’enseignement scolaire adopte une approche nationale de l’intégration scolaire, elle vise à permettre aux élèves handicapés de poursuivre leurs études dans des classes normales et des classes intégrées dans les établissements scolaires selon les programmes officiels en vigueur. La classe intégrée a pour mission de les préparer à une intégration partielle puis totale par l’aménagement des contenus, des méthodes et techniques d’enseignement et en s’intéressant aux besoins des enfants à partir d’un diagnostic précis de leurs capacités et de leur rythme.
Dans le cadre de la qualification des enseignantes et des enseignants charges de l’encadrement des classes de l’intégration scolaire des enfants handicapés, le département de l’enseignement scolaire a élaboré une stratégie globale dans les entrées sont les suivantes :
1- Elargissement de l’offre scolaire destiné aux enfants handicapés ;
2- Qualification du personnel éducatif et administratif et associatif chargé de la prise en charge de ces enfants ;
3- Mise en place d’un dispositif de formation initiale des élèves maitres et élaboration d’un dispositif de formation continue au profit du personnel éducatif chargée de ses classes ;
4- Equipement de ces classes par le matériel bureautique et didactique et informatique adéquat ;
5- Renforcement des partenariats avec les autres intervenants et notamment la Fondation MV pour la solidarité.
Dans ce contexte le département de l’enseignement scolaire a programmé au niveau central des sessions de formation continue au profit de tout le personnel éducatif chargé de la scolarisation des enfants handicapés, en parallèle avec les formations continues qui se font au niveau des régions avec d’autres partenaires notamment le centre national Med VI des handicapés, Unicef, Associations…
Ainsi, des sessions de formation continue de quatre (4) jours ont été programmées selon le calendrier suivant :
- Du 4 au 8 Juillet 2011, session au profit de 80 enseignants(es) des régions de : l’Oriental, Fes Boulmane, Meknès Tafilalt, et Tanger Tetouan ;
- Du 19 au 22 Septembre 2011, session au profit de 80 enseignants(es) des régions de : Doukkala Abda, Chaouia ouardigha ;
- Du 26 au 29 Septembre 2011, session au profit de 80 enseignants(es) des régions de : Taza houceima Taounate, grand casablanca. Cette session de formation a été reportée et non pas annulée vue les contraintes liées à la rentrée scolaire, et sera reprogrammée dans les prochains jours ;
- D’autres sessions de formation concernant le reste des régions sont programmées durant les mois de Novembre et Décembre 2011.


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs