Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Annoncée par l’explorateur Kitin Munoz : Nouvelle expédition Maroc-Floride




Annoncée par l’explorateur Kitin Munoz : Nouvelle expédition Maroc-Floride
Valoriser le patrimoine culturel universel, c’est l’objectif d’une nouvelle expédition transatlantique qui reliera le Maroc à la Floride qui sera lancée l'année prochaine par le célèbre explorateur Kitin Munoz.
Ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco, Kitin Munoz avait initié la relance du Moussem de Tan Tan, en 2005, il a contribué au classement de ce Moussem comme patrimoine immatériel universel. Grand ami du Maroc où il est né, cet explorateur a affirmé, lors d’une cérémonie organisée dans le prestigieux "Explorers Club" fondé en 1904, que cette nouvelle expédition qui partira du port de Tarfaya avec un équipage marocain, sera dédiée à la promotion du patrimoine immatériel universel en tant qu’héritage intangible de l’humanité.
A travers cette expédition initiée avec l'appui de l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), mais aussi à travers un film documentaire, un ouvrage et une exposition itinérante, l'explorateur tient à lever le voile sur  certains us et coutumes parfois inconnus ou ignorés. Il voudrait, également sensibiliser la communauté internationale sur  la préservation de ces cultures orales et immatérielles ancestrales «en voie d’extinction ». L’ambassadeur Kitin Munoz a affirmé qu'au Royaume du Maroc, «tradition et modernité cohabitent au quotidien en bonne intelligence».
Pour mettre au point son projet auquel prendront part, essentiellement, des pêcheurs de la région,l’explorateur compte ainsi, s'installer dans une Khayma près de Tarfaya. Natif de Sidi Ifni, M. Munoz  déclare être fier de son pays d'adoption le Maroc, un pays «berbéro-arabo-musulman connu pour sa tolérance et son ouverture, qui valorise ses traditions et son patrimoine culturel, dont l’engagement dans ce sens est reconnu sur le plan international ».    
Pour le  célèbre navigateur américain Norman Baker, décoré du Ouissam Alaouite, ayant  fait la traversée de l’Atlantique, depuis le port de Safi, en 1970, à bord du Ra II, un bateau en papyrus à destination de la Barbade, ce projet «est séduisant à plus d’un égard, car il allie en plus de la particularité de l’embarcation, un radeau en jonc, une volonté de faire connaître la riche diversité culturelle» du Maroc. Pour sa part, la présidente de l’Explorers Club, Lorie Karnath, estime que le Maroc peut servir de modèle en matière de préservation et de promotion des cultures. Un jugement de valeur pour un pays qui prône les différentes cultures évoluant en  symbiose.

A.E.K.
Jeudi 28 Octobre 2010

Lu 663 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs