Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Anniversaire de la Nakba : Des morts et des blessés au Golan




Quatre personnes ont été tuées et treize autres blessées par des tirs israéliens contre des jeunes qui escaladaient les fils barbelés pour entrer dans le Golan occupé par Israël, selon un nouveau bilan de la télévision syrienne.
«Quatre martyrs, dont un enfant sont tombés et treize autres ont été blessés par des tirs israéliens près des fils barbelés dans le Golan occupé», a affirmé la télévision.
Dans un précédent bilan, la télévision a fait état de trois morts et de neuf blessés.
La télévision syrienne a montré des images de plusieurs jeunes en train d'escalader une barrière de barbelés. D'autres images montrent des soldats israéliens montés sur un char en train de tirer en direction des jeunes.
Les jeunes syriens originaires du Golan ainsi que des Palestiniens se sont rassemblés à Aïn Tineh en face du village de Majdal Chams, occupé par Israël depuis 1967, scandant des slogans anti-israéliens et jetant des pierres.
Ils ont escaladé les fils barbelés à plusieurs endroits pour se rendre au Golan, a indiqué le Correspondant de la télévision syrienne.
Le plateau du Golan est occupé depuis 1967 et annexé en 1981. Damas exige la récupération de ce plateau en entier pour signer un accord de paix avec l'Etat hébreu.
Deux autobus transportant des jeunes en provenance de Lattaquié et de Jablé, deux villes du nord ouest de la Syrie, se sont dirigés vers Qouneitra, ville libérée du Golan occupé depuis l'accord de désengagement israélo-syrien de 1974, a déclaré l'un des manifestants, cité par la télévision.
Mohammad Shaïber a affirmé qu'une fois arrivé aux fils barbelés, «les tirs (israéliens) ont commencé. «Notre objectif est da planter le drapeau syrien sur la terre (syrienne) occupée», a dit ce manifestant.
Le 15 mai dernier, lors de l'anniversaire de la «Nakba», la «catastrophe» en arabe, marquant l'exode de centaines de milliers de Palestiniens avec la création de l'Etat d'Israël en 1948, des centaines de manifestants avaient traversé la clôture frontalière près de Majdal Chams, en dépit des tirs de l'armée israélienne, prise de court.
Ces violences avaient fait quatre morts près de Majdal Chams.
D’un autre côté, Israël «soupèse» la proposition française de conférence de paix israélo-palestinienne, a déclaré dimanche le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors du conseil des ministres.
«J'ai écouté la proposition que m'a transmise le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé, que j'ai rencontré jeudi. Nous apprécions hautement nos amis français et je leur répondrai après que nous aurons soupesé leurs propositions», a déclaré M. Netanyahu, selon un communiqué de son bureau.
Il s'agit de la première réaction officielle israélienne à la proposition française.
«Evidemment, il est impossible de mettre en œuvre toutes les propositions (françaises). Il faut se concentrer sur une initiative et nous aussi avons nos idées» sur la question, a souligné le chef du gouvernement.
Quant au président palestinien Mahmoud Abbas, il  a donné son accord à la France pour participer à une conférence de paix israélo-palestinienne à Paris pour négocier « sur la base des lignes de 1967 » , a indiqué dimanche à l'AFP son conseiller politique.
AP

Libé
Lundi 6 Juin 2011

Lu 233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs