Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Angelina Jolie cruelle avec les enfants ?




Actuellement en plein tournage de son prochain long-métrage First they killed my father (diffusé cette année sur Netflix), Angelina Jolie, qui réalise le film, est visée par de nombreuses rumeurs concernant l’exploitation de certains enfants défavorisés. En effet, selon un article publié dernièrement par le magazine Vanity Fair, un jeu a été mis en place durant les auditions.
Les enfants présents lors du casting se trouvaient alors devant une somme d’argent. Ils devaient réfléchir à ce qu’ils achèteraient avec avant de rendre les billets aux réalisateurs. Une scène intégrée dans le long-métrage puisqu’elle est inspirée d’une histoire vraie. Pour rappel, ce film raconte la vie semée d’embûches de Loung Ung, unE activiste américano-cambodgienne, poursuiviE par les armées des Khmers rouges, des soldats communistes responsables de la mort de deux millions de Cambodgiens dans les années 1970. Pour cette séquence, c’est finalement une jeune fille prénommée Srey Moch qui a été choisie car elle a été la seule à regarder longuement l’argent avant de le voler. Elle a ensuite expliqué qu’après le décès de son grand-père, sa famille n’avait pas eu assez d’argent pour organiser ses funérailles.
Depuis la publication de l’article et la description du déroulement des castings, de nombreux internautes ont réagi et critiqué fermement les méthodes utilisées par les réalisateurs du film. Selon certains, le casting aurait été « monstrueux » et particulièrement malsain pour les enfants pauvres. Des critiques qui ont visiblement touché Angelina Jolie puisque l’actrice a souhaité répondre à travers un communiqué publié sur le Huffington Post : « Toutes les mesures ont été prises pour assurer la sécurité, le confort et le bien-être des enfants durant le tournage, à partir du casting jusqu’à la production, peut-on lire. Je suis très énervée de voir qu'un prétendu exercice d’improvisation, inspirée d'une scène réelle dans le film, a été décrit comme si c'était un véritable scénario. L’idée même que l’argent a été repris à l’enfant lors du casting est fausse. Je serais moi-même outrée si cela arrivait. Le but de ce film est d’attirer l’attention sur les horreurs auxquelles les enfants ont été confrontés durant la guerre et d’aider à leur protection. »
Pour rappel, Angelina Jolie est l’une des ambassadrices de l’ONU. En 2005, l’ex-épouse de Brad Pitt avait reçu le Prix mondial humanitaire par l’organisation ainsi que le prix Jean Hershel aux Oscars pour son dévouement en faveur des victimes de violences sexuelles.

Jeudi 3 Août 2017

Lu 607 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs