Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

André Frédéric loue le soutien du Maroc à la Belgique

Le vice-président de la Chambre des représentants belge salue l’aide du Royaume en matière de lutte contre le terrorisme




André Frédéric, vice-président de la Chambre des représentants belge.
André Frédéric, vice-président de la Chambre des représentants belge.
Le vice-président de la Chambre des représentants belge et président du groupe parlementaire d'amitié maroco-belge, André Frédéric, a salué, lundi à Rabat, le soutien que fournit le Maroc à son pays en matière de lutte contre le terrorisme.
Le responsable belge, en visite au Maroc à la tête d'une délégation parlementaire, s’est félicité, lors d'un entretien avec le 3ème vice-président de la Chambre des conseillers, Mohamed Ansari, des efforts déployés par le Royaume pour faire régner la sécurité et la stabilité dans la région, saluant le soutien du Maroc à la Belgique en matière de lutte contre le terrorisme, indique un communiqué de la deuxième Chambre relayé par l’agence MAP.
Lors de cette entrevue, les deux parties ont salué le niveau des relations d’amitié et de partenariat exemplaire et efficace basées sur l'action commune des deux pays, et qui puisent leur force de la grande volonté des dirigeants des deux pays, S.M le Roi Mohammed VI et S.M le Roi Philippe.
Ils ont exprimé leur grande satisfaction de la bonne coopération dans différents secteurs, notamment dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, ainsi que la convergence de leurs points de vue dans différents forums internationaux au sujet de questions d’intérêt commun.
Les deux responsables ont aussi mis en avant l’importance de la dimension parlementaire dans l’approfondissement et le renforcement des relations bilatérales et leur immunisation pour relever les défis, faire face aux nouvelles menaces et construire un avenir commun, au service des intérêts des deux pays et peuples amis.
Le communiqué relève que M. Ansari a, lors de cette entrevue, mis en exergue la particularité de l’expérience démocratique du Maroc et souligné les changements notables que le Royaume a connus en matière de promotion des droits de l’Homme, ce qui en fait un modèle à suivre dans un environnement régional en crise.

Mercredi 1 Juin 2016

Lu 1274 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs