Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Andre Ayew, lumière des Black Stars




Andre Ayew, lumière des Black Stars
Milieu offensif, ailier, attaquant, buteur, Andre Ayew (22 ans) a sonné la charge pour le Ghana face au Mali (2-0) samedi en apportant envie et énergie au sein d'un secteur offensif plutôt terne, à l'image d'Asamoah Gyan ou Sulley Muntari.
Le joueur de Marseille a obtenu le coup franc qui a permis à Gyan d'ouvrir le score, puis a doublé la mise sur une action en solo, des crochets et une frappe puissante à ras du poteau. Surtout, après des débuts timides, il a donné du souffle au Ghana, en provoquant, en perçant des brèches, en donnant le tournis aux Maliens qui accumulaient les fautes sur lui.
Il s'est démultiplié sur tout le front offensif, à droite comme à gauche, n'hésitant pas à revenir défendre, même s'il s'est aussi montré parfois gourmand en privilégiant le dribble à la passe. Le trophée de l'homme du match lui a été naturellement remis.Et il se rattrapait ainsi après un premier match moyen face au Botswana (1-0), au diapason de toute l'équipe. "J'avais fait un bon premier match, qu'on a réussi à gagner, a-t-il cependant dit après la deuxième rencontre. Aujourd'hui l'équipe a fait un bon match, et moi aussi. Je remercie mes coéquipiers pour leurs efforts, ce n'était pas du tout facile de remporter ce match".
Andre brille, Jordan bulle
Le fils de la légende Abedi Pelé savourait ainsi une petite revanche. "Beaucoup de gens se sont interrogés après notre victoire 1-0 contre le Botswana, a-t-il relevé. Nous avons prouvé que nous étions une grande équipe en Afrique, mais il faut qu'on continue à le prouver, rien n'est fait. Il faut rester concentré et continuer à se battre".
Et à croire leur N.10, les Black Stars en gardent sous la semelle. "Cette performance nous donne plus de confiance, nous fait croire qu'on peut aller plus loin, avance-t-il. Nous n'avons pas encore joué 100% de notre football, on peut faire mieux, et nous progressons dans cette compétition".
Intéressant lors de la CAN-2010 achevée en finale (défaite 1-0 face à l'Egypte), révélation de la Coupe du monde 2010 (quart de finale), l'aîné des frères Ayew est en train de devenir l'argument offensif N.1 de l'attaque ghanéenne, même si Gyan en demeure le buteur attitré.
A Marseille, Andre Ayew est également un titulaire indiscutable depuis son retour de prêt au club en 2010. Il réalise une première saison pleine (11 buts en 37 matches de L1) et semble parti sur les mêmes bases lors de l'exercice actuel (6 buts en 17 matches de championnat).
Son frère cadet Jordan, qui évolue également à l'OM et présente un profil moins polyvalent d'avant-centre pur jus, a pour sa part davantage de souci à se faire. Titulaire face au Botswana, il avait fait une prestation sans relief avant d'être remplacé par Masawudu, qui a débuté face au Mali à sa place. Et le sélectionneur Goran Stevanovic lui a préféré Takyi à l'heure de faire un changement offensif, pour dynamiser les Black Stars... Mais Jordan n'a que 20 ans, et le tournoi n'est pas fini.

Programme du mardi
Groupe C, 3ème journée
18h00 à Franceville :
Gabon-Tunisie
18h00 à Libreville :
Maroc-Niger

AFP
Mardi 31 Janvier 2012

Lu 306 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs