Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Amplification de la polémique autour du siège du tribunal d’Essaouira

Juges, fonctionnaires, avocats, huissiers, adouls et justiciables souffrent depuis deux ans des mauvaises conditions de travail et d’accueil




La polémique s’amplifie autour de la question du siège du tribunal de première instance à Essaouira dont le projet de reconstruction stagne depuis deux ans après la démolition de l’ancien bâtiment. Une réunion de coordination initiée par l’antenne locale du Syndicat démocratique de la justice ainsi que les corps des avocats, des huissiers et des adouls de Safi a mis l’accent sur` les conditions exceptionnelles dans lesquelles l’appareil judiciaire fonctionne à Essaouira.
Une deuxième réunion de coordination est prévue pour le 13 janvier courant en vue de prendre une position claire concernant ce problème sans solution depuis deux ans.
Juges, fonctionnaires, avocats, huissiers, adouls et citoyens souffrent depuis deux ans à cause des espaces inappropriés du nouveau local loué par le ministère de la Justice et des Libertés à 150 mille dirhams par mois. Les responsabilités sont à définir dans cette affaire car la construction du nouveau tribunal dépend d’un certain nombre de problèmes techniques qui impliqueront, d’après des sources confirmées, un supplément de quatre millions de dirhams pour le budget du projet.
Qui a précipité la démolition de l’ancien bâtiment ? Qui a fait le choix des locaux provisoires inappropriés avec un loyer de 150 mille dirhams par mois ? Quelle solution après la fin de validité du premier contrat de bail ?  Quelles mesures à prendre pour débloquer les travaux de construction du nouveau bâtiment ?
Autant de questions, entre autres, qui interpellent le ministère de la Justice appelé à assumer ses responsabilités dans cette affaire qui témoigne d’une gestion hasardeuse.

Abdelali khallad
Vendredi 8 Janvier 2016

Lu 1265 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs