Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Amine R’bati se rappelle à notre bon vieux souvenir de bien triste manière

Fédé, ministère et justice sont interpellés




Amine R’bati se rappelle à notre bon vieux souvenir de bien triste manière
Dur, dur de partir à la retraite surtout lorsqu’on n’a pas la tête sur les épaules. Amine R’bati, joueur «international» du Raja, vient de faire des aveux en affirmant, une fois parti de chez les Verts, que plusieurs matches étaient gagnés par le biais d’un coup de main de joueurs adverses moyennant des arrosages sonnants et trébuchants. Pour R’bati, le Raja aurait soudoyé, ces dernières années, des joueurs d’autres équipes pour lui faciliter la victoire lors de plusieurs rencontres. Ce qui revient à dire que les titres remportés par le club cher à Boudrika ont été acquis à travers la corruption et qu’on est loin de l’honnêteté et de l’esprit sportif qui doivent régner dans une compétition sportive. L’ex-Rajaoui précise que, heureusement, certains footballeurs ont refusé les offres vertes. On aurait pu douter des performances du Raja et de d’autres clubs, car il semble d’après Amine R’bati que ces pratiques sont courantes dans notre championnat, si l’ex-international avait dénoncé et condamné ces agissements au moment opportun. S’il s’est tu, c’est qu’il est complice et se fait donc discréditer à nos yeux et par l’opinion publique. Si tel est le cas, il a donc accepté, il a gagné des matchs truqués. On est tenté de pousser la suspicion encore plus loin pour se demander si lui-même n’a pas versé dans quelques arrangements du même genre que ceux dont il parle. Pour rappel, pas plus tard que la saison passée lors du duel MAT/Raja, si les Nordistes ont pu scorer c’est grâce à une grosse bourde du mémé Amine R’bati himself. Plusieurs voix se sont élevées alors pour faire part de leurs soupçons au sujet de l’action du Rajaoui mais nous les avions  jugés déplacés puisque les erreurs font partie intégrante de la pratique du football. Certes, les trucages, marchandages et autres arrangements font partie de notre environnement footballistique. Tout un chacun sait qu’il y a tout un monde avec des intermédiaires, des cafés et autres bars et hôtels connus pour être des hauts lieux de la corruption footballistique. Ce qui est sûr, c’est que la fédération et la justice ainsi que le ministère de tutelle doivent assumer leurs responsabilités dans cette affaire. Une enquête  s’avère nécessaire. Cependant, elle ne doit pas ressembler à ce qu’on a vu dans l’affaire Béni Mellal et Kénitra dont la justice s’est saisie sans suite. La saison a déjà débuté et le verdict se fait toujours attendre.
Amine aurait bien fait de se taire et de se retirer en douce. L’adage dit : «Il ne faut pas jeter de pierres sur la maison d’autrui lorsque la sienne est en verre». Amine aurait bien fait de se retirer en douce et avec honneur. S’il s’est fait un nom en football, c’est en partie grâce au Raja, on dira aussi à son talent. Mais force est de constater qu’il n’en avait plus, le poids de l’âge se faisant sentir. Et surtout le poids tout court. Et ce n’est pas le foot des pays du Golfe qui devait arranger les choses. Il est vrai aussi que l’ex-Rajaoui s’est essayé au football français. Le résultat, on le connaît : Ni la Ligue I ni la Ligue II ne lui ont réussi.

Ghali Mansour
Jeudi 19 Septembre 2013

Lu 663 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs