Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aménagement du Parc national de Tazekka dans la province de Taza

Le site attire annuellement 40.000 visiteurs nationaux et étrangers




Une enveloppe budgétaire de deux millions de dirhams a été consacrée, en 2015, à l'aménagement du célèbre Parc national de Tazekka (province de Taza), qui s'étale sur une superficie de 3.737 ha, indique-t-on auprès de la Direction régionale des eaux et forêts et de lutte contre la désertification (DREFLD) de Taza.
Ce parc est le deuxième créé au Maroc en 1950 pour protéger un échantillon du cèdre de l'Atlas, encore vierge, pour inclure d'autres valeurs patrimoniales (écosystèmes, grottes et gouffres, paysages extraordinaires,...) et répondre aux normes internationales relatives aux aires protégées, explique la délégation dans un communiqué.
Dans le cadre de la stratégie nationale de la gestion durable des forêts urbaines et périurbaines, il a été procédé à la mise en place d'une panoplie de mesures visant l'aménagement et la création d'aires de pique-nique pour l'accueil du public, selon des critères écologiques, dont une partie d'aménagement est déjà exécutée et d'autres sont en cours d'exécution, relève le communiqué, précisant que l'aménagement concerne essentiellement des aires de jeux, des panneaux de sensibilisation et d'information, des miradors, des sentiers, des kiosques d'information et de vente des produits du terroir.
Un appel à concurrence a été lancé au profit des associons et coopératives locales au niveau du parc pour leur déléguer la gestion de ces aires de pique-nique, l'objectif étant d'assurer l'exploitation de ce service public et de veiller à la sécurité, au bon fonctionnement, à la continuité et à la qualité de la gestion, rapporte la MAP.
Après examen et études des dossiers par une commission ad hoc, la gestion de trois aires de pique-nique (vallée des oiseaux, vallée des cerfs et Bouhayati) a été déléguée à des associations locales en vertu de conventions de partenariat qui seront signées entre les acteurs concernés.
La délégation procèdera aussi à la mise en œuvre des dispositions de la convention de partenariat, signée dernièrement entre le Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification et le ministère du Tourisme sur le tourisme durable dans les espaces naturels.
Cette convention a pour objet d'instaurer une dynamique de partenariat fructueux et une coopération en matière de tourisme durable au sein des espaces naturels, en veillant à la conception et à la mise en œuvre de projets et d'initiatives visant la valorisation des ressources naturelles, le respect de la biodiversité et la promotion socioéconomique de la population locale.
Ce parc, qui draine annuellement 40.000 visiteurs nationaux et étrangers, recèle des curiosités très importantes qui en font un site de choix pour l'écotourisme. Le site comprend le cerf de Berbérie (sous-espèce nord-africaine endémique), des grottes, notamment celles de Friouato, des paysages de différentes espèces de chêne (chêne vert, chêne liège et chêne zeen) et une belle cédraie encore naturelle et vierge.

Vendredi 25 Décembre 2015

Lu 1405 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs