Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aménagé au cœur du Jardin Majorelle : Le Musée berbère ouvre ses portes à Marrakech




Un musée berbère contenant quelque 600 œuvres et articles en provenance de plusieurs régions du Royaume, a été inauguré samedi en début de soirée à Marrakech, en présence notamment du ministre de la Culture, Bensalem Himmich et de son homologue français de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand.
Aménagé au cœur du Jardin Majorelle sur une superficie d'exposition de 200 m2, le Musée d'art islamique a été entièrement rénové pour devenir le Musée berbère et abriter cette collection d'art et ce, dans des conditions de présentation et de conservation conformes aux normes muséographiques en vigueur à l'échelle internationale.
Cet espace d'exposition est réparti en 4 salles thématiques à savoir: une dédiée à l'introduction au monde berbère, une pour les savoir-faire (artisanat, objets quotidiens, de fêtes ou cérémoniaux), une autre salle pour les parures (un panorama exhaustif des bijoux berbères du Maroc) et enfin un autre espace dédié à l'apparat (costumes et tissages, armes, portes, tapis et instruments de musique berbères).
Outre l'aménagement d'une librairie du musée et sa dotation d'un ensemble d'ouvrages de référence relatifs à la culture marocaine, les initiateurs de ce projet ont mis à la disposition des visiteurs une série de cartes, de textes explicatifs (en français, anglais et en arabe), ainsi que des photographies, des films d'archives et des documents audiovisuels spécifiquement conçus pour le musée.
Dans une déclaration à la presse, M. Himmich a fait savoir que ce musée, spécialement dédié à l'art berbère, se veut une valeur ajoutée sûre pour la culture marocaine combien riche et diversifiée, relevant que ce musée est à même d'aider les anthropologues, les historiens, les artistes et les mordus de cet art à enrichir leurs travaux de recherche. Et de poursuivre que la culture berbère caractérisée par sa diversité, sa richesse et son authenticité demeure une composante essentielle de l'identité marocaine.
Auparavant, le ministre français de la culture accompagné, notamment de Pierre Bergé, président de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, a procédé à la mise en place d'une plaque commémorative au sein de la maison dans laquelle vivait Yves Saint Laurent à Marrakech.
S'exprimant à cette occasion, M. Mitterrand a rappelé que Jacques Majorelle et Yves Saint Laurent ont aimé le Maroc de tout cœur au point qu'ils sont devenus des ambassadeurs du Royaume de par le monde. Il a, en outre, mis en avant l'importance et la valeur des œuvres artistiques réalisées par Jacques Majorelle, et à travers lesquelles cet artiste avait exprimé son amour pour le Royaume et montré la richesse, la profondeur et la diversité de la culture marocaine.
A noter que l'équipe scientifique qui a accompagné la conception du musée est composée de Mme Salima Naji, architecte et docteur en anthropologie (Rabat), Romain Simenel, ethnologue, chercheur, à l'Institut de recherche et de développement (Rabat), Ahmed Skounti, anthropologue à l'Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine.

MAP
Mardi 6 Décembre 2011

Lu 928 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs