Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Améliorer la manière d'enseigner via des pratiques innovantes

Séminaire à Meknès des sections internationales du Baccalauréat marocain




Le séminaire des sections internationales du Baccalauréat marocain, option langue française, a été organisé conjointement, à Meknès, par l'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF) Meknès-Tafilalet et l'Institut français de Meknès.
Lors de cette rencontre, tenue récemment, le directeur de l'AREF Meknès-Tafilalet Mohamed Jai Mansouri, a souligné que l'objectif ultime des réflexions est d'accompagner un changement des pratiques en classe.
L'enjeu est de permettre l'acquisition de compétences susceptibles d'améliorer la manière d'enseigner via des pratiques innovantes qui intègrent aussi bien les directions des établissements que les enseignants, a-t-il précisé.
Il a ajouté que "c'est à travers un transfert de compétences et une démultiplication de la formation qu'on pourra conduire les changements dans le respect des orientations du ministère", rapporte la MAP.
Au niveau régional, le directeur s'est réjoui des résultats obtenus, grâce à l'implication effective de tous les intervenants.
Pour le directeur de l'Institut français de Meknès, Alain Millot, l'intérêt mutuel au dispositif des sections internationales du Baccalauréat marocain, option langue française, aura permis d'atteindre des résultats concrets répondant aux besoins exprimés lors des travaux préparatoires.
Tout en se réjouissant de la réussite du projet, le directeur de l'Institut a mis en exergue l'appui de la coopération française au projet, surtout la formation des formateurs pour pérenniser toutes les actions.
Pour sa part, M. Arnaud Pannier, chargé de coopération pour le français auprès de l'ambassade de France au Maroc, a présenté quelques éléments concernant l'appui de l'Institut français du Maroc aux sections internationales.
Il a souligné que la partie française est à l'écoute des partenaires marocains pour identifier leurs besoins et répondre à des problématiques marocaines.
Le contexte est motivant, particulièrement dynamique, surtout dans cette phase d'analyse des besoins, ce qui facilite la mise en place d'une stratégie permettant au dispositif des sections internationales d'évoluer positivement, a précisé M. Pannier.
Il a, par ailleurs, annoncé les quatre pistes à développer, à savoir l'appui à la promotion des sections internationales 2016, l'accès à la documentation de référence pour les enseignants, la formation et l'expertise.
Ce séminaire s'est articulé autour de trois ateliers portant sur les projets interdisciplinaires en classe maths/physique/SVT, les TIC (techniques d'expression et de communication) en classe de SVT et l'évaluation de l'oral.

Mercredi 16 Décembre 2015

Lu 450 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs