Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ambiance festive à l’Open MTA 2012-09-12 : Adil Besbassi en maître des céans




Ambiance festive à l’Open MTA 2012-09-12 : Adil Besbassi en maître des céans
Les absents ont à coup sûr eu tort. On n’a pas idée, en  effet, surtout par ces temps mornes du tennis national, de laisser passer l’occasion de s’imprégner d’une ambiance quasi unique où, loin des faux problèmes et autres petits calculs, la petite balle jaune reprend tous ses droits. On le doit à Moundir Tennis Academy et à son Open 2012. La présence très remarquée par ailleurs du président Mjid dénote, si besoin est, de l’élégance et de la perspicacité de l’homme comme de sa grande passion pour un sport qu’il a servi, avec dévouement, des décennies durant.  
Le plateau proposé par l’Open MTA a comblé enfants et parents entre autres spectateurs avisés. D’autant que le cadre, avec une infrastructure de rêve s’y prêtait à merveille.
Et c’est dans une ambiance de fête que s’est déroulée la cérémonie de remise des trophées, qu’a animée avec brio, le juge arbitre qui n’est plus à présenter, Mounir Chennaoui.
Il y a sûrement lieu de relever  l’excellente prestation de Adil Besbassi  qui fait partie du staff technique  de l’Académie organisatrice et qui a régné en maître sur les deux tableaux, celui de non classés et celui des 4ème série.
Le prodige du RUC  Hamza El Amine, du haut de ses 7 ans a réussi à s’imposer dans le tableau des 9 ans devant  le regard admiratif de son papy, le Rajaoui de pure souche, Hadj Abdellatif El Amine.
Le COC voisin doit pour sa part une fière chandelle au talentueux Dris Sedrati qui s’est imposé en une finale des 7 ans 100% COC face à Ali Zizi.
L’ACSA s’est illustrée avec  Diae El Jardi (4ème série Dames) et Said Addad (10 ans garçons.). Le RTCMO a eu droit à deux tableaux avec la victoire De Manal Ennaciri chez les 7 ans filles et celle de Hajar Habab chez les 10 ans filles. Tout comme la BP qui s’est adjugé le tableau des 8 ans garçons et des 9 ans filles grâce respectivement à Mohamed Nabihi et Sara Akid.  
Enfin, l’USM a eu sa victoire grâce à une Saber, Amina qui a dominé le tableau desnon classées dames. Et le SCF, lui a inscrit son nom au palmarès de ce superbe grâce Yasmine Kabbaj (8 ans filles).

Mahmoud Adli
Jeudi 13 Septembre 2012

Lu 245 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs