Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Allègement du déficit commercial

Progression des exportations de marchandises et recul des importations de biens




Le déficit commercial au titre des biens et services s’est allégé de 36,5 milliards de dirhams (MMDH), rapporte l’Office des changes.
Il a reculé à 61,7 MMDH à fin octobre 2015, contre 98,2 MMDH un an auparavant, explique l’Office qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour octobre 2015.
Dans ce sillage, l’Office a relevé que le taux de couverture des importations par les exportations a gagné 9,3 points s’élevant à 81,2% au lieu de 71,9% à fin octobre 2014.
«La progression des exportations est imputable à la hausse des exportations de marchandises (+11,4MMDH), principalement les ventes du secteur automobile (+6MMDH) et celles de phosphates et dérivés (+5,5MMDH), et à la reprise des recettes de services (+3,8MMDH), essentiellement les recettes des services de «transport» (+1MMDH)», fait ressortir la même source.
Et de préciser qu’en ce qui concerne le secteur de l’automobile, la progression des exportations à fin octobre 2015 est imputable davantage à la dynamique des ventes du segment «construction automobile» (+22,1% ou +3,6MMDH) que celui de «câblage» (+13,3% ou +1,9 MMDH) notant que la part de ce secteur dans le total des exportations a atteint 22,4% contre 20,2% un an auparavant, soit un gain de 2,2 points.
Dans la foulée, la même source affirme que la baisse des importations de biens et services, quant à elle, provient du recul des importations de biens (-21,9MMDH), notamment les produits énergétiques notant que les dépenses de services, de leur côté, ont enregistré une augmentation de 0,6MMDH.
Par ailleurs, s’agissant des recettes MRE, celles-ci ont atteint 52,4MMDH contre 50,6MMDH au titre de la même période de 2014, soit une hausse de 1,8MMDH, indique l’Office des changes avant de faire savoir que le flux des IDE a atteint 23,7 MMDH contre 21 MMDH, soit en progression de 2,8 MMDH. Ce résultat, ajoute la même source, est à attribuer à la progression des recettes (+3,9MMDH), plus importante que celle des dépenses (+1,1MMDH).
En outre, il est à signaler qu’à fin octobre dernier, les réserves internationales nettes se sont établies à 218,8 MMDH contre 181,9 MMDH à fin 2014. Et de noter que les avoirs officiels de réserve se situent à 223,1 MMDH contre 185,6 MMDH à fin 2014 et que les engagements extérieurs à court terme en monnaie étrangère se chiffrent à 4,4 MMDH contre 3,7 MMDH à fin décembre 2014.
 


Allègement du déficit commercial

Meys.B
Vendredi 4 Décembre 2015

Lu 511 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs