Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Allégement du déficit commercial

Le flux des IDE a progressé de 23,3%




Allégement du déficit commercial
Au Maroc, le déficit commercial s’est allégé de 39,9%, à fin mai dernier, au titre des biens et services. A en croire l'Office des changes qui vient de publier les indicateurs mensuels des échanges extérieurs pour mai 2015, le taux de couverture a atteint 79,5% au lieu de 68,8%, soit un gain de 10,7 points. Ce résultat, relève-t-on, a pour origine la baisse des importations de biens et services combinée à la progression des exportations.
Et de préciser, dans ce cadre, que cette baisse s’explique davantage par le recul des importations de biens (-15,2 MMDH) que de celui des dépenses de services (-0,4 MMDH).
Pour ce qui est des exportations, l’Office des changes poursuit que leur hausse provient principalement de la progression des exportations de marchandises (+6,5 MMDH), notamment les exportations de phosphates et dérivés (+3,3 MMDH) et celles de l’agriculture et de l’agroalimentaire (+2,7 MMDH), ainsi qu’à la stabilité des recettes de services à 52,4 MMH contre 52,1 MMDH un an plus tôt. S’agissant des recettes MRE, elles ont, ajoute-t-on, enregistré un accroissement, au titre de la même période de 2014, de l’ordre de 5,4% (24,1 MMDH contre 22,9 MMDH).  
Quant au flux des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc, il a enregistré une progression de 23,3% (2,2 MMDH), indique-t-on notant, à ce titre, que cette évolution provient de la progression de 20% des recettes avec 14,3 MMDH (contre 11,9 MMDH un an plutôt), et qui est bien plus importante que celle des dépenses (+6,9%).
En ce qui concerne les investissements directs marocains à l’étranger, le flux a, fait-on savoir, augmenté à fin mai 2015 de 2MMDH soulignant que cette évolution est à attribuer à la hausse des investissements directs marocains réalisés à l'étranger (+1,9MMDH) conjuguée à la baisse des cessions d'investissements directs marocains à l'étranger (-0,1MMDH).
Par ailleurs, les réserves internationales nettes, à fin mai 2015, se sont établies à 193,8MMDH contre 180,8 MMDH à fin 2014, fait ressortir la même source notant que les avoirs officiels de réserve se situent à 198,8 MMDH contre 184,5 MMDH à fin 2014 et que les engagements extérieurs à court terme en monnaie étrangère se chiffrent à 5 MMDH contre 3,7 MMDH à fin décembre 2014.

Meys.B
Samedi 4 Juillet 2015

Lu 711 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs