Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Allégement du déficit budgétaire de 3 MMDH




Allégement du déficit budgétaire de 3 MMDH
La situation des charges et ressources du Trésor à fin novembre 2014 a dégagé un déficit budgétaire de 47,4 milliards de dirhams contre 50,4 milliards un an auparavant, soit un allégement de 3 MMDH, indique la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).
Cette performance résulte de l’amélioration des recettes ordinaires, en relation avec la hausse des recettes fiscales et de celles non fiscales, explique le DEPF, qui vient de publier sa note de conjoncture pour le mois de janvier 2015.
Les recettes ordinaires, en ligne avec les prévisions initiales de la loi de Finances, ont été réalisées au terme des 11 premiers mois de 2014 à hauteur de 91,7%, totalisant 190,5 MMDH, en hausse de 6,1% par rapport à fin novembre 2013, précise la DEPF.
Les recettes fiscales ont été exécutées à hauteur de 87,1% des prévisions initiales pour atteindre 156,9 MMDH, en hausse de 3,1% par rapport à l’année précédente, contribuant ainsi à hauteur de 43,2% de la hausse des recettes ordinaires. 
Ce résultat a découlé, particulièrement, de la hausse des recettes de l’IS, des droits d’enregistrement et de timbre et des TIC, ajoute la même source.
Pour leur part, les recettes non fiscales se sont accrues de 23,7% par rapport à fin novembre 2013 pour s’établir à 30,8 MMDH, se concrétisant ainsi à hauteur de 125,4%. Cette amélioration s’explique d’une part par le raffermissement des autres recettes non fiscales de 53,4% à 19,4 MMDH, soit un taux de réalisation de 141,6%.
Concernant le taux d’exécution des dépenses ordinaires, il s’est établi à 90,2% à fin novembre 2014 pour atteindre 194,4 MMDH, en hausse de 2,7% par rapport à fin novembre 2013. 
Cette évolution est attribuable à la hausse des dépenses de personnel de 2,2% à 92,8 MMDH, soit un taux d’exécution de 89,5%, et de celles des autres biens et services de 20,3% à 47,3 MMDH, soit un taux de réalisation de 89,3%.
Concernant les dépenses d’investissement, elles ont atteint 46,1 MMDH, en hausse de 10,1% en glissement annuel. Par rapport aux prévisions initiales, elles se sont réalisées à hauteur de 105,5%.

Vendredi 23 Janvier 2015

Lu 515 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs