Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ali et Ahmed ou l’itinéraire de deux expulsés d’Algérie




Les victimes du régime algérien continuent de souffrir le martyre à cause de leur expulsion. Expulsion dont pâtissent également des milliers de marocains et d’algériens. Un dossier qui a fait couler beaucoup d’encre et a interpellé les associations des droits humains au pays et ailleurs. Les   victimes du régime algérien, celui des généraux, celui de Boumediene qui a ordonné l’expulsion arbitraire de 45 mille familles marocaines d’Algérie en 1975 juste après la Marche Verte qui a permis au Maroc de recouvrer son intégrité territoriale. Un véritable drame humanitaire vécu par plusieurs familles marocaines mais aussi par d’autres issues de mariages mixtes.
Ali et Ahmed Yahyaoui sont un exemple parmi d’autres qui ont fait les frais de l’arbitraire, de la sauvagerie et de l’inhumanité du totalitarisme et de l’abus de pouvoir du régime algérien. Un vrai drame. Un itinéraire jalonné de souffrances de toutes sortes. Ahmed et Ali poursuivent leur lutte pour dénoncer leur expulsion. Pour ce faire cette fois, ils font le voyage d’Espagne où ils résident actuellement jusqu’en Belgique pour rencontrer Fatiha Saidi, sénatrice du PS belge et maire à Evere. Une dame qui s’intéresse à cette étape de l’Histoire maghrébine et qui lutte contre ces abus et dont les grands parents ont subi le même sort. Ahmed et Ali sont allés raconter leurs témoignages, révéler leurs souffrances, leurs blessures et leurs peines, bref leur drame devenu un cauchemar sans fin. Un vrai crime contre l’humanité qui s’est fait dans le silence, l’impunité totale et l’indifférence de la communauté internationale de l’époque.  Il faut dire qu’à l’époque, on vivait sous les tensions de la guerre froide entre l’Est et l’Ouest. La maire belge de la commune d’Evere, Fatiha Saidi nous livre dans son récit, les témoignages poignants d’Ali et Ahmed Yahyaoui deux expulsés d’Algérie. Elle nous narre les péripéties d’une vie prise dans les tourments de l’injustice, de l’abus et des malheurs, sans oublier l’espoir pour ces deux frères de retrouver leur dignité.

Lire l'article de Fatiha Saidi.

KAMAL MOUNTASSIR
Mercredi 15 Juin 2011

Lu 370 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs